Pas de tempête dévastatrice sur le marché de l’art à New-York

marche-de-l-art, publié le

« Nymphéas », Claude Monet, 1905; prix 34 134 750 euros; Christie’s New-York, 7 novembre 2012

C’est une tradition bien établie dans le calendrier des ventes d’art impressionniste, moderne et contemporain. Les ventes new-yorkaises de début novembre donnent le tempo de l’état de santé du marché. Avec les élections présidentielles américaines et la tempête qui a ravagé la côte Est, on pouvait craindre le pire. Il n’en a rien été même si Sandy a obligé les grandes maisons à décaler les dates de certaines vacations. Christie’s présentait à la vente 69 tableaux et bronzes impressionnistes et modernes, Sotheby’s 67. Environ 70 % d’entre eux ont changé de main ce qui est plutôt satisfaisant. Quant aux prix, ils étaient soutenus. Les estimations n’ont pourtant pas été dépassées mais il faut reconnaître qu’elles étaient assez élevées et conformes aux valeurs de marché. Du coup, toutes les belles pièces ont atteint des sommes conséquentes, prouvant une fois de plus que l’art est devenu pour une clientèle internationale haut de gamme une véritable valeur refuge.
Les nymphéas de Monet, réalisés en 1905 (voir ci-dessus), œuvres emblématiques de l’artiste on atteint le prix le plus élevé des deux ventes des 7 et 8 novembre. Mais la sélection d’œuvres ci-dessous démontre bien le haut niveau des prix.

Pablo Picasso, « Nature morte aux tulipes », 1932. Prix d’adjudication de 32 604 001 euros ; Sotheby’s New-York, 8 novembre 2012.

Wassily Kandinsky, « Studie für Improvisation 8 », 1909. Prix d’adjudication de 17 973 150 euros, record du monde pour l’artiste, Christie’s New-York, 7 novembre 2012.

Constantin Brancusi, « Une muse », plâtre réalisé en 1912. Prix d’adjudication de 9 673 950 euros, Christie’s New-York, 7 novembre 2012.

Claude Monet, « Champ de blé, 1881. Prix d’adjudication de 9 518 743 euros, Sotheby’s, 8 novembre 2012.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Le toit d'un immeuble de Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #prague #praha #praguejetaime #prahailoveyou #pragueiloveyou #czecharchitecture #artnouveau #secession #jugendstil #jugendstill

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page