Gina ou Liz: les diamants des stars sont éternels

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Gina Lollobrigida portant la paire de pendants en éméraudes et diamants (estimation 150 000-250 000 euros) et, dans sa coiffure, les bracelets en diamants (300 000-500 000 euros); Bulgari, Sotheby’s Genève

Souvenez-vous. Il y a moins de deux ans, la vente de l’écrin de Liz Taylor chez Christie’s faisait un tabac. Ses bijoux, conçus par les plus grands joailliers, suscitaient des enchères de folie. En quatre heures de vente au Rockefeller Plaza de New York et après une tournée mondiale, les 80 lots de la vente inaugurale du soir récoltaient 116 millions de dollars soit environ 89 millions d’euros. Des chiffres bien supérieurs à la vente de la duchesse de Windsor qui, en 1987, marquait les esprits. Le diamant « Elizabeth Taylor », placé en dernier lot de la vente, afin de maintenir la tension jusqu’au dernier moment, avait établi un record à 8,8 millions de dollars (6,8 millions d’euros), acheté par un asiatique enchérissant discrètement au téléphone.
Qu’en sera-t-il le 14 mai à Genève des 22 magnifiques bijoux vendus sous l’égide de Sotheby’s par Gina Lollobrigida, la mythique actrice italienne ? Ils proviennent de chez Bulgari et figuraient dans l’exposition du Grand Palais « Bulgari, 125 ans de magnificence italienne ».

Deux bracelets en diamants pouvant être combinés en collier, Bulgari,1954 (portés en tiare par la star; estimation:300 000 -500 000 dollars), Sotheby’s Genève.


C’est le réalisateur Vittorio de Sica qui avait révélé cette mythique actrice du cinéma italien. Connue pour ses rôles dans Fanfan la Tulipe, Trapèze ou Notre Dame de Paris, elle jouait avec les plus grandes stars d’Hollywood (Burt Lancaster, Tony Curtis, Antony Quinn, Yul Brynner et Frank Sinatra). Puis dans les années 70, la star devient photographe, son premier ouvrage « Italia mia » se vendant à plus de 300 000 exemplaires. Puis elle se passionne pour la sculpture.
Pourquoi, l’une des plus belles femmes du monde, aussi pétillante que l’Asti Spumante, décide, ainsi, de vendre les joyaux qu’elle portait avec tant de grâce et d’élégance ? Laissons-lui la parole : « J’ai eu la chance de tenir plusieurs rôles dans la vie, actrice, mère, photographe, artiste, sculpteur. J’ai commencé à collectionner les bijoux Bulgari dans les années 1950-1960. Ces bijoux m’ont accompagné depuis lors, témoins d’épisodes et de rencontres extraordinaires qui ont marqué ma vie privée et professionnelle. Je me concentre aujourd’hui sur la sculpture. Un sculpteur n’a pas besoin de bijoux. J’ai donc décidé qu’il était temps de partager les miens avec d’autres collectionneurs ».

Broche en émeraude et diamants, Bulgari, 1964; émeraude à pans coupés de 27,57 carats; estimation: 150 000- 250 000 dollars; Sotheby’s Genève.


Selon la volonté de l’actrice, les bénéfices d’une partie de la vente iront au profit de la recherche sur les cellules souches.
Que pourrez-vous acheter, offrir à votre tendre moitié, à l’élue de votre cœur ou à votre mère le 26 mai prochain pour sa fête?

Paire de pendants d’oreilles en perles naturelles et diamants, Bulgari, 1964; estimation: 600 000 -1 000 000 euros; Sotheby’s Genève


Vous hésiterez certainement entre deux bracelets en diamants pouvant former collier réalisés en 1954 par Bulgari et portés en tiare par l’actrice (300 000 à 500 000 dollars) ou une paire de pendants d’oreilles en perles naturelles et diamants portée par Gina lors de la première à Londres en 1967 de « La Mégère apprivoisée » en présence de la Princesse Margaret ( 600 000 à 1 000 000 dollars).
Vous préférerez peut-être la pureté d’une bague ornée d’un diamant coussin de 19 carats de Bulgari toujours (600 000 à 1 000 000 dollars), la couleur fascinante d’une broche en émeraude de 27,57 carats et diamants (150 000 à 250 000 dollars) accompagnée d’une paire de boucles d’oreilles en émeraudes et diamants (150 000 à 250 000 dollars).

Paire de boucles d’oreilles en émeraudes et diamants, Bulgari 1964, estimation: 150 000-250 000 dollars; Sotheby’s Genève.


Peu importe votre choix. C’est une part de rêve, un mélange subtil de Cinecittà et d’Hollywood, le parfum de l’actrice laissé sur ces pierres magnifiques, une impression de festival de Cannes et de la montée des marches que les riches collectionneurs s’arracheront.
Les diamants des stars sont éternels car ils symbolisent le mythe. Ils n’ont pas de prix !

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Porte de Paris #paris #jaimeparis #illoveparis #parisiloveyou #parisjetaime #portedeparis #parisdoors #architecturedeparis #parisarchitecture #stylehaussmannien

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page