Deux chefs-d’oeuvre du Greco à Londres

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Doménikos Théotokopoulos dit Le Greco: « Saint-Dominique en prière », 75 x 58 cm. Estimation: 3 à 5 millions de livres, Vente Sothebys Londres 3 juillet.

Sonnez trompettes, résonnez musettes : celui que je considère comme le plus grand artiste au monde apparaît dans les ventes londoniennes de tableaux anciens qui ont lieu comme à leur habitude début juillet. Deux œuvres magnifiques du Greco sont présentées par Sotheby’s dans le catalogue de sa vente du 3 juillet au soir. La première représente « Saint-Dominique en prière » et appartenait à la collection du docteur Gustav Rau. L’artiste y représente Saint-Dominique, en pleine nature, simplement revêtu d’une robe de bure noire et blanche aux plis amples et élégants. Il se recueille devant un crucifix posé sur un rocher. Son visage éburnéen est serein, concentré dans son dialogue avec Dieu alors qu’autour de lui le ciel menace. Ce tableau dégage une puissance mystique, une exaltation de la foi seule susceptible de transcender notre pauvre condition d’humain. On connait quatre versions de ce tableau dont l’une au Boston Museum et une autre dans la sacristie de la cathédrale de Tolède. Ce chef-d’œuvre est estimé 3 à 5 millions de livres.

Doménikos Théotokopoulos dit Le Greco: « Christ en Croix », 177 sur 105cm. Estimation: 3 à 5 millions de livres, vente Sothebys Londres 3 juillet.


C’est la même évaluation qui est donnée pour un impressionnant « Christ en Croix » qui appartint aux collections du peintre espagnol Ignacio Zuloaga. L’artiste se serait inspiré d’un dessin de Michel-Ange, aujourd’hui au British Museum. Dans ce grand tableau (177/105 cm), l’artiste apporte sa touche maniériste, sa virtuosité dans le traitement des couleurs sombres, son sens du drame chrétien créant une tension insoutenable alors que le ciel devenu noir d’encre annonce la mort imminente du Christ. Au pied de la Sainte Croix, des silhouettes s’agitent comme indifférentes à la puissance du moment et à sa signification spirituelle. Cette représentation du sacrifice du Christ pour le salut de l’âme humaine conduit inévitablement à la contemplation et au silence.
Vente Sotheby’s Londres, 3 juillet 2013
www.sothebys.com

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Siméon Solomon #preraphaelites #preraphaelist #preraphaelism #preraphaelitebrotherhood #simeonsolomon #englishart #englishartist #englishartists #englishpainter

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page