Liliroze ou l’envoûtement féminin

marche-de-l-art, publié le

« Divine, 4″, 2013, Liliroze, technique mixte, numérique et polaroid,exposition galerie Carole Decombe.


La galerie Carole Decombe est surtout connue pour sa sélection rigoureuse de mobilier scandinave des années 50-60. Mais elle défend également les artistes contemporains. Pour cette rentrée 2013, elle expose une photographe au nom poétique : Liliroze. Au travers de treize photos, l’amateur plongera dans un univers ouaté, aux contours flous, aux couleurs assourdies. L’unique sujet de cette exposition : la femme. Dans une atmosphère vaporeuse, on devine des mains fines et graciles, des bras cachant un visage, des dos nus, des lèvres rouges, des carnations diaphanes, l’esquisse d’une femme idéale et inaccessible perdue dans son univers. On pense au « Bain turc » d’Ingres tant l’image est loin de la photographie, plus proche de la peinture. L’artiste le reconnaît « On ne photographie pas ce que l’on voit, mais ce que l’on ressent ». Son œuvre est assez proche de la démarche des pictorialistes, comparable à un siècle de distance aux épreuves d’Edward Steichen ou d’Heinrich Kühn. Parmi les contemporains, on pourrait la comparer à Sarah Moon. Des parrainages prestigieux ! Pour arriver à ce « sfumato » photographique, il faut maîtriser une technique redoutable. L’artiste y arrive et ses œuvres dégagent une aérienne délicatesse. On comprend pourquoi le couturier italien Maurizio Galante, aux robes baroques et merveilleuses, lui a confié le shooting de ses collections. Les femmes de Liliroze gardent leurs mystères. Et pour cette raison, leur présence envoûtante et fascinante attise notre regard prêt à se perdre dans leur contemplation.

« Divine,1″, 2013, Liliroze, technique mixte, numérique et polaroid, exposition galerie Carole Decombe.


Une exposition à ne pas manquer.
« Divine » Photgraphies de Liliroze, galerie Carole Decombe, du 12 septembre au 31 octobre 2013, du mardi au samedi de 14h à 19h, 30 rue de Lille 75007 Paris.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de Nemo

Nemo

Très tentant effectivement.. Avec un grain bien particulier.


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Franz Metzner (1870-2919) au Palais Veletrzni à Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praha #prague #praguejetaime #czechart #czechartist #czechartist

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page