Christie’s présente à Paris les stars de l’art contemporain

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Roy Lichtenstein (1923-1997), « Seductive Girl », peint en 1996, estimation: 22 à 28 millions de dollars, Vente Christie’s New-York, 5 et 12 novembre.


En sortant de la FIAC, les pieds meurtris, le dos laminé, des étoiles dans les yeux, traversez les Champs Elysées et précipitez-vous chez Christie’s avenue Matignon. Il y a de quoi tomber à la renverse et réveiller votre cerveau pourtant déjà rempli des découvertes du Grand Palais devant une telle concentration d’icônes de l’art moderne et contemporain. Jusqu’au 26 octobre, la prestigieuse maison anglo-saxonne y présente une sélection des œuvres phares qui seront vendues à New-York les 5 et 12 novembre. Le produit global de ces ventes est estimé 500 millions de dollars !

Mark Rothko « 1903-1970) « Untitled (n°11) », peint en 1957, estimation 25 à 35 millions de dollars, ventes Christie’s New-York, 5 et 12 novembre.


Vous y contemplerez à défaut de pouvoir les acheter une bouteille de Coca-Cola peinte à la main par Warhol estimée 40 à 50 millions de dollars, un splendide Mark Rothko évalué 25 à 35 millions de dollars, une « Seductive girl » de Lichtenstein , délicieusement provocante à acquérir pour 22 à 28 millions d’euros, un Basquiat à fond rouge « Pre-Agrav » qui devrait réaliser 7 à 10 millions de dollars, une araignée de bronze de Louise Bourgeois suspendue sur un mur blanc qui rejoindra votre loft pour 5 à 7 millions de dollars.

Jean-Michel Basquiat (1960-1984), « Pre-Agrav », peint en 1984, estimation:7 à 10 millions de dollars, vente Christie’s New-York, 5 et 12 novembre.


Et aussi et surtout un magnifique portrait « Diego en chemise écossaise » d’Alberto Giacometti d’une tendresse infinie estimé 30 à 50 millions de dollars.Il faut également mentionner un Gerhard Richter provenant de la collection d’Eric Clapton « Abstraktes Bild » peint en 1994 attendu autour de 20 millions de dollars, un Jackson Polock de 1949 « Number 16 » qui pourrait atteindre 25 à 35 millions de dollars, un Joan Mitchell « The 14th of july » autour de 6 à 8 millions de dollars…
Chef d’œuvres, vous avez dit chefs d’œuvres ?
Christie’s, 9 avenue Matignon, 75 008 Paris, jeudi 24 et vendredi 25 de10h à 18h, samedi 26 de 10h à 12h.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Le toit d'un immeuble de Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #prague #praha #praguejetaime #prahailoveyou #pragueiloveyou #czecharchitecture #artnouveau #secession #jugendstil #jugendstill

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page