Des objets de rêve

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Coffre du cardinal Mazarin vendu par la maison Rouillac pour 7,3 millions d’euros la plus haute enchère 2013 en France. Il se trouve désormais au Rijksmuseum d’Amsterdam.


La trêve des confiseurs approche et le moment de polémiquer s’éloigne. Je ne vais donc pas me lancer dans une étude comparative de nos grandes maisons de ventes nationales et jouer à qui perd gagne pour savoir qui est le premier, le deuxième, le troisième ou le bon dernier.

Pleurants en albâtre du duc de Berry, vendus par Christie’s en novembre à Paris un peu plus de 4 000 000 euros sur une estimation de base de 500 000 à 800 000 euros.


Je n’ergoterai pas non plus sur le fait de savoir si le total des ventes annoncées doit comprendre les commissions, la tva sur les commissions, les after sales, les ventes privées…

Portrait de Roger Dutilleul (1919) par Amedeo Modigliani adjugé le 4 décembre chez Sotheby’s Paris pour 6 481 500 euros.


Franchement je pense qu’il appartient au Conseil des ventes de se prononcer. Mais je reviendrai en janvier sur les bilans des ventes démontrant la santé insolente du marché de l’art.

Table basse en bronze d’Armand Albert Rateau provenant des collections de la duchesse d’Albe adjugée 1 665 500 euros chez Christie’s Paris.


Non en cette fin d’année, pris par la torpeur due à la proximité des fêtes, je vous propose simplement une sélection des plus beaux et des plus chers objets passés en vente, ceux pour qui j’ai eu un coup de cœur bien au-dessus des revenus limités d’un journaliste de base. Et de rêver d’un gain colossal à l’euromillion !

« Quinze août » de Martial Raysse, une oeuvre vendue par Christie’s Paris pour 1 777 500 euros.


Bonnes vacances et joyeuses fêtes de fin d’année.

 » La rivière » d’Aristide Maillol vendue par Artcurial en collaboration avec Sotheby’s. A atteint 6 177 266 euros, le record du monde pour une sculpture de l’artiste aux enchères.


« Bigarrure dans le triangle » de Wassily Kandinsky, oeuvre vendue 1 777 500 euros chez Sotheby’s Paris en fin d’année.


Torse acéphale vêtu d’un pagne court, Grauwacke vert, Egypte, XXXe dynastie, IVe siècle av JC, adjugé 2 264 055 euros à l’ hôtel Drouot, étude Boisgirard-Antonini

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de MISTER K

MISTER K

Vous nous donnez vraiment à rêver monsieur Robin des arts. Je me suis contenté de regarder les oeuvres sans m’attarder sur les prix… stratosphériques… Merci et belles fêtes de Noël cher Monsieur


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Franz Metzner (1870-2919) au Palais Veletrzni à Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praha #prague #praguejetaime #czechart #czechartist #czechartist

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page