Collection Guerrand-Hermès: le raffinement des miniatures persanes et mogholes

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Portrait d’un prince moghol et calligraphie signée Hefez Nurullah, Lucknow, XVIIIème siècle; estimation: 12 000- 15 000 euros. Collection Guerrand-Hermès, vente Artcurial 25 mars.


En pleine semaine du dessin, le 25 mars prochain, Artcurial propose à la vente 226 objets des collections Xavier Guerrand-Hermès. Il s’agit de la première des trois vacations qui seront nécessaires à la dispersion d’un ensemble exceptionnel couvrant les arts d’Orient de la plus haute Antiquité aux créations du XIXème siècle. On y trouve ce qu’il y a de plus beau et de plus raffiné nous permettant ainsi d’oublier les nombreux tableaux orientalistes d’un goût contestable accumulés par ce collectionneur vorace. Des céramiques médiévales et de précieux manuscrits calligraphiés retiendront l’attention des amateurs.

Portrait d’un prince, signé Veli Jan, Qazvin, milieu du XVième siècle; estimation 50 000 à 60 000 euros. collection Guerrand-Hermès, vente Artcurial 25 mars.


Mais le raffinement suprême de cette vente splendide, ce sont les miniatures persanes et indiennes.
Les pièces indiennes proposées sont d’une fraîcheur de coloris exceptionnelle, d’une délicatesse incroyable. Pour certaines d’entre elles, on est comme transporté à la cour de Shah Jahan et de son épouse adorée Muntaz Mahal.

Une jeune femme pensive, Pravasa Nayika, Guler, vers 1800; estimation 12 000-15 000 euros. Collection Guerrand-Hermès; vente Artcurial 25 mars.


Le souverain du trône du paon incarne en effet l’équilibre parfait de l’art Moghol. Cette perfection, on la perçoit dans ces portraits de cour élégants. Les personnages semblent figés dans une pose étudiée attestant de leur éducation et du sens de l’harmonie qui les habite. Ces merveilles sont estimées en moyenne entre 10 000 et 16 000 euros, un prix somme toute modeste pour des pièces qui méritent de figurer dans les grands musées.

Banquet de couronnement de Yusuf, Shiraz, art Safavide, vers 1560; estimation 14 000 à 16 000 euros; Collection Guerrand-Hermès, Vente Artcurial 25 mars.


Les miniatures persanes sont également d’une rare beauté. Plus maniéristes, elles représentent une vie de cour brillante et colorée. Les princes et les courtisans sont luxueusement vêtus, installés dans des jardins précieux ou des palais de fantaisie. Leur pâle carnation et leurs corps minces et élancés attestent de leur appartenance à un monde privilégié, isolé des contingences matérielles.

Prince à cheval, Deccan XVIIème siècle, collection Guerrand-Hermès; vente Artcurial 25 mars.


En contemplant ces « dessins », on souhaiterait entendre déclamer les Rubaiyat d’Omar Khayyam. Là encore les estimations des plus belles pièces varient entre 10 000 et 20 000 euros, une seule d’entre elle pouvant atteindre 50 000 à 60 000 euros.
Des sommes raisonnables pour ces images d’un paradis sur terre.

Iskandar (Alexandre) et sa suite, Qazvin, art Safavide, vers 1540, collection Guerrand-Hermès, vente Artcurial 25 mars.


Collection Guerrand-Hermès, Artcurial 25 mars 2014.
Expositions les 22, 23 et 24 mars de 11h à 18h, le 23 de 14h à 18h, 7 Rond-point des Champs-Elysées, 75 008 Paris.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Porte de Paris #paris #jaimeparis #illoveparis #parisiloveyou #parisjetaime #portedeparis #parisdoors #architecturedeparis #parisarchitecture #stylehaussmannien

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page