Une porcelaine impériale chinoise dans un placard!

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Vase de forme « tianqiuping », époque et marque Qianlong (1736-1795) au motif de dragon pourchassant la perle sacrée; estimation: 400 000 à 500 000 euros, Vente Ivoir Saint-Etienne, 19 juin.


A la veille de ce pont du 1er mai, j’ai décidé de radoter et de vous rabâcher le même discours : fouillez vos greniers, vos armoires et vos placards à la recherche de la perle rare. Vous pourrez parfois y trouver des merveilles qui feront un carton en vente aux enchères. Vous voulez un exemple concret : le voilà. Tout récemment, maître Agnès Carlier d’Ivoire Saint-Etienne lors d’un inventaire réalisé dans une propriété Napoléon III de la région appartenant à des parisiens, a trouvé au fond d’un placard une potiche décorée en bleu et rouge d’un dragon sortant des nuages et pourchassant une perle sacrée. Cet objet resté dans la même famille depuis 1880 y végétait depuis un moment certainement jugé trop « kitsch » pour figurer dans le salon familial. Mais ce vase de porcelaine de près de cinquante centimètres de haut a une marque à six caractères au revers de sa base. Selon l’expert Thierry Portier, il s’agit de celle de l’empereur Qianlong (1736-1795), l’un des souverains les plus fastueux et cultivé de la dynastie mandchoue. Du coup cette porcelaine impériale délaissée pourrait se vendre entre 400 000 et 500 000 euros le 19 juin prochain chez Ivoire Saint-Etienne. Alors je radote mais fouillez vos placards et ne vendez pas tous vos « trésors » dans un vide-grenier pour trois euros six sous à des professionnels qui auront flairé la bonne affaire. Faite-les expertiser. On ne sait jamais : vous détenez peut-être une pièce de musée de grande valeur qui vous rendra riche ou viendra améliorer l’ordinaire. Sur ce bon week-end prolongé !

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Picasso primitif au musée du quai Branly, formidable exposition ! #parismuseum #parismusees #artinparis #quaibranlymuseum #museeduquaibranly #picasso #pablopicasso #museepicasso #picassomuseum #picassomuseumparis

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page