La foi chrétienne en majesté

marche-de-l-art, publié le

Pierre Brueghel le Jeune (1564-1637/8) « La montée au Calvaire », 1607. Estimation 5 à 7 millions de livres. Vente Christie’s Londres 8 juillet
(christie’s images limited)


Au début de l’été, les ventes londoniennes de tableaux anciens constituent traditionnellement les dernières grandes vacations avant la trêve estivale. Cette année les deux catalogues fort documentés de Christie’s et de Sotheby’s sont d’une richesse extraordinaire, un inventaire de tableaux dignes de grands musées, un régal pour l’amateur, un rêve éveillé pour le collectionneur. En les consultant, il y a tout simplement de quoi tomber de sa chaise. En se rendant aux expositions d’avant vente, vous hallucinerez !
De nombreux tableaux abordent des thèmes bibliques, exaltent la foi chrétienne, la rendant à la foi palpable, réelle par l’image du Christ, de la Vierge et des Saints et en même temps lointaine et mystérieuse.
Les deux maisons de ventes proposent deux œuvres magistrales de Pieter Brueghel le Jeune (1564-1637/8) éloignées de ses traditionnelles scènes d’hiver ou de noces paysannes. Elles illustrent un épisode majeur de catholicisme : le Calvaire du Christ. Le sacrifice de sa vie pour le salut du monde et des hommes est ainsi interprété sous deux aspects : chez Christie’s une montée au calvaire et chez Sotheby’s un calvaire.

Pieter Brueghel le Jeune (1564-1637/8) « Le Calvaire », 1615
Estimation:3 à 4 millions de livres. Vente Sotheby’s Londres, 9 juillet
(Art digital studio )


Dans le premier, Brueghel le Jeune met en avant la foule qui entoure la montée de Jésus au Calvaire. La Passion du Christ n’est plus un épisode dramatique comme le représentait Brueghel l’Ancien dans le tableau qu’on peut contempler au Kunsthistoriches Museum de Vienne. Sa vision du sacrifice est presque optimiste comme s’il voulait marquer ainsi sa confiance en l’homme et en l’amélioration du monde. Cette œuvre est estimée 5 à 7 millions de livres.
Le calvaire présenté chez Sotheby’s est plus classique dans sa composition. La Croix occupe le centre du tableau. Le public attroupé autour de la Croix paraît plus martial et guerrier, le ciel s’assombrit déjà, les ténèbres venant obscurcir la terre au dernier soupir du Fils de Dieu. Le tableau, d’une grande sobriété de composition est d’une rare intensité dramatique, est estimé 3 à 4 millions de livres.

Giovanni Da Rimini (1292-1309/14) « Images de la Vierge et des Saints »
collection du duc de Northumberland
Estimation 2 à 3 millions de livres
Vente Sotheby’s Londres 9 juillet,( art digital studio).


Le 9 juillet Sotheby’s propose un tableau splendide de Giovanni da Rimini (1292-1309/14), l’un des plus fameux primitifs italiens. Ce tableau à fonds d’or représente plusieurs scènes de la vie de la Vierge et des Saints. L’influence byzantine est encore bien présente dans la composition mais le traitement des différents personnages est d’une telle douceur, les couleurs employées sont si subtiles qu’on perçoit déjà l’apparition d’une école italienne qui débouchera sur la Renaissance. Cette splendeur qui provient des collections du 12ème duc de Northumberland est estimée 2 à 3 millions de livres.

Maître de l’Annonciation aux bergers (1re moitié du XVIIème siècle)
« L’annonciation faite aux bergers »
estimation 1 à 1,5 million de livres, Vente Christie’s Londres 8 juillet
(Christie’s images limited)


L’Italie du Sud, celle de Naples au XVIIe siècle, on la retrouve dans « L’annonce faite aux bergers », une œuvre du Maître de l’Annonciation aux bergers. L’influence espagnole, celle de Ribera ou de Vélasquez, est patente tant dans le traitement des étoffes, les couleurs sombres, la lumière, la position des bergers, la présence des moutons, l’environnement simple et dépouillé à l’extrême. Un tableau ayant le même sujet figure au musée Capodimonte à Naples. Ce tableau superbe, montrant que la parole divine s’adresse à tous, pauvres ou riches, puissants ou humbles, est estimé 1 à 1,5 million de livres.

Bartolomeo Cavarozzi (1587-1625), « Le sacrifice d’Isaac »
collection Barbara Piasecka Johnson
Estimation 3 à 5 millions de livres, vente Sotheby’s Londres, 9 juillet.
(Art digital studio).


Remontons la botte italienne vers Rome pour découvrir un « Sacrifice d’Isaac » par Bartolomeo Cavarozzi (1587-1625). Cet artiste est très nettement influencé par le Caravage pour la lumière mais est également assez proche d’Artemisia Gentileschi dans le traitement des corps vigoureux et charnels. Abraham s’apprête à égorger son fils à la demande de Dieu et l’ange est là pour retenir ce geste sacrificiel. L’intensité est palpable, la nervosité présente et pourtant on sent l’apaisement, le dénouement plein d’humanité. Ce beau et grand tableau appartenant à la collection de Barbara Piasecka Johnson est estimé 3 à 5 millions de livres.

Matthias Stomer (1600-1652) « Le Christ devant Pilate »
Estimation 400 à 600 000 livres, vente Christie’s Londres 8 juillet
(Christie’s images limited)


Le « Christ devant Pilate » de Matthias Stomer (1600- 1652) est d’une toute autre facture même si l’influence de Caravage est encore bien présente. Mais ce peintre d’origine hollandaise apporte à ces tableaux une lueur nocturne que j’ose rapprocher de certains œuvres de Rembrandt. Elle adoucit les visages, gomme la rudesse, dédramatise la scène. Le Christ a un visage juvénile, calme, le soldat le regarde avec compassion, Ponce Pilate semble l’écouter avec attention. Il s’agit plus d’une conversation intime que d’un jugement. Cette œuvre de grande dimension est estimée 400 000 à 600 000 livres.

Le Greco (1541-1614) et son atelier « Salvator Mundi »
Estimation 600 à 800 000 euros, vente Christie’s Londres 8 juillet
(Christie’s images limited).


Passons en Espagne avec une œuvre du Greco (1541-1614). Je ne vais pas être objectif. C’est mon artiste préféré. Son Salvator Mundi ou Christ bénissant s’apparente aux icônes orthodoxes de son pays d’origine. Mais il s’agit ici d’un homme parmi les hommes et non d’un démiurge. Il accorde sa bénédiction avec beaucoup d’humilité et de confiance en la bonté de l’homme. Le visage éburnéen contraste avec les couleurs éclatantes de la robe du Christ. C’est magnifique et estimé 600 000 à 800 000 livres.

Peter Paul Rubens (1577-1640),  » L’annonciation faite à Marie »
Estimation 2 à 3 millions de livres, vente Sotheby’s Londres, 9 juillet
(Art digital studio).


Regagnons les Flandres et les Pays-Bas pour une « Annonciation faite à Marie» de Rubens (1577-1640). Ce petit tableau estimé 2 à 3 millions de livres, certainement esquisse pour une œuvre plus grande, est remarquable par sa virtuosité, sa nervosité mais également par sa force tranquille témoignant de l’évidence de l’annonce, message d’espoir pour l’humanité.

Francisco de Zurbaran (1598-1664) et atelier « Saint François d’assise en prière »
Estimation 200 à 300 000 livres, vente Christie’s Londres 8 juillet
(Christie’s images limited).


Enfin retournons en Espagne. Le « Saint François d’Assise en prière » de Zurbaran (1598-1664) et son atelier exalte dans un style monacal et dépouillé propre à l’artiste la force et le pouvoir de la prière capable de transformer un simple pécheur en homme de foi. L’œuvre est estimée 200 000 à 300 000 livres.
Vente Christie’s Londres 8 juillet, www.christies.com
Vente Sotheby’s Londres 9 juillet, www.sothebys.com

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de mister k

mister k

À défaut de pouvoir se rendre à Londres ceci donne la mesure de la richesse de ces deux maisons de vente.


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Architecture balnéaire au Touquet avec la mairie en arrière-plan #pasdecalaistourisme #pasdecalais #seasidearchitecture #architecturebalneaire #architectureannées30 #années30 #annees30 #letouquet #letouquetparisplage

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page