Collection Wolf: de l’art d’utiliser sa cuillère!

marche-de-l-art, publié le


Enfant je n’aimais pas trop la soupe. Je tortillais donc ma cuillère dans tous les sens afin de laisser échapper la plus grande quantité de breuvage possible sur la nappe. A cette lointaine époque, je ne portais guère attention à cet ustensile en inox à fonction purement utilitaire. Il est vrai que je n’avais pas encore découvert la merveilleuse collection de cuillères d’Afrique de la collection Wolf.
Liuba et Ernesto Wolf ont accumulé au fil des ans 152 cuillères provenant de différentes régions de l’Afrique et de différentes cultures (Baoulé,Gouro, Dan, Lega…).Selon Bernard de Grunne, historien d’art, ancien directeur du département Art tribal de Sotheby’s Londres et New-York et galeriste, il s’agit « d’un ensemble unique au monde tant par sa richesse que par sa variété ». L’objet utilitaire et pratique devient entre les mains des artisans et des artistes locaux un objet d’art. Expressionniste, la cuillère a forme humaine ou animale. Le manche a souvent le corps d’un homme ou d’une femme. C’est le cas de cette magnifique cuillère Dan (voir ci-dessus) représentant une femme aux formes puissantes, le ventre scarifié, le visage fin aux yeux étirés. Cette pièce de grande hauteur (62 cm) est certainement selon Bernard de Grunne le portrait de l’épouse préférée d’un chef. Cette cuillère ne servait pas à s’alimenter. C’était un objet de prestige qu’on présentait aux villageois. Le cuilleron ajouté au sommet du crâne symbolise la femme la plus hospitalière du village, la plus généreuse, celle qui régale copieusement ses invités. Tout un programme ! Il faut compter 100 000 à 150 000 euros pour cette merveille.

Cuillère Bembe, Congo, hauteur 21 cm, collection Wolf. estimation: 5 000- 7 000 euros.
Vente Artcurial Paris, 10 décembre.


De nombreux autres lots, par leur dimension, semblent avoir un but plus utilitaire encore que leur état de conservation laisse plutôt penser qu’elles avaient une fonction d’apparat. C’est le cas de cette cuillère Bembe du Congo. Son manche est surmonté d’un homme barbu, coiffé d’un bonnet, assis à califourchon sur un tambour. Cette représentation joyeuse d’un musicien jouant de son instrument est estimée 5 000 à 7 000 euros.

Cuiller Gouro, Côte d’Ivoire, collection Wolf, hauteur 30 cm. Estimation 2000- 3 000 euros.
Vente Artcurial Paris, 10 décembre.


La cuillère Gouro (Côte d’Ivoire) est plus grave. Elle représente un petit personnage débout, le visage fermé, une coiffure en forme de coque au sommet du crâne. Elle est estimée 2 500 à 3 500 euros.

Cuillère Gouro, Côte d’Ivoire, hauteur 16,2 cm, collection Wolf.
Vente Artcurial Paris, 10 décembre.


Une autre cuillère Gouro frappe par sa finesse. Le manche cylindrique représente un long cou surmonté d’un visage féminin aux traits fins et aux grands yeux mi-clos. La coiffure aux rangées de stries est particulièrement sophistiquée. Cette cuillère très élégante pourrait atteindre 1 800 à 2 800 euros.

Cuillère Dan, Côte d’Ivoire, hauteur 86,5 cm, collection Wolf. Estimation: 7 000- 10 000 euros.
Vente Artcurial Paris, 10 décembre.


Enfin, une cuillère Dan, de taille monumentale (86,5 cm) impressionne par sa force. La poignée est recouverte de motifs géométriques, une cupule figurant en son milieu. Le visage scarifié, les yeux en forme de fente donnent à cette représentation féminine l’aspect d’une idole. Il faut compter 7 000 à 10 000 euros pour l’emporter.

Rendez-vous chez Artcurial pour contempler ces bijoux d’art « utilitaire ». Si vous vous décidez à acheter une cuillère, mettez-la à l’abri de vos bambins. Séduisantes, naïves, ils voudront certainement s’en servir pour jouer avec leur soupe. Quant aux prix, ils commencent à 500 euros pour culminer à 150 000 euros. Il y en a donc pour tous les budgets.
Artcurial Paris, collection Wolf, vente du 10 décembre, expositions du 6 au 9 décembre.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Architecture balnéaire au Touquet avec la mairie en arrière-plan #pasdecalaistourisme #pasdecalais #seasidearchitecture #architecturebalneaire #architectureannées30 #années30 #annees30 #letouquet #letouquetparisplage

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page