La porcelaine Nabeshima: la perfection dans l’équilibre

marche-de-l-art, publié le


Depuis des années, le marché de l’art est agité par les records de la porcelaine impériale de Chine. Les prix s’envolent et il n’est pas rare de voir de fines coupelles vendues plusieurs millions d’euros. Cette obsession des résultats sensationnels fait oublier une autre production de porcelaines d’exception : celles du Japon.
Les porcelaines Nabeshima sont parmi les plus belles de l’Empire du Soleil Levant (voir ci-dessus cette coupe du début du XVIIIe siècle à motif d’herbes automnales sur fond céladon estimée 50 000 à 70 000 euros et mise en vente chez Sotheby’s le 11 décembre).
Les Nabeshima étaient une famille de puissants daimyos. Au XVIe siècle, l’un des membres de ce clan, Nabeshima Naoshige (1537-1619), lors d’une guerre en Corée, fait prisonnier des potiers au savoir-faire réputé. Plutôt que de les traiter en serfs, il les installe sur son domaine à Arita.

Coupe en porcelaine Nabeshima, Japon, époque Edo, XVIIe-XVIIIe siècle à motif d’arbre au tronc noueux chargé de fleurs d’osmanthe disparaissant derrière des volutes de nuages.
Estimation: 60 000- 80 000 euros. Vente Sotheby’s Paris, 11 décembre


C’est alors que se développe une véritable industrie de la porcelaine qui, sur plus de deux siècles, produit des pièces courantes mais également des œuvres d’art exceptionnelles. En dehors de la qualité de la matière et de l’émaillage, ces porcelaines ont une caractéristique qui les rend uniques : les décors. Les coupes et les plats les plus beaux sont divisés en deux espaces. L’un est vide, la porcelaine restant blanche ou monochrome. L’autre est peint, illustrations de fleurs, d’animaux, d’arbres, d’objets dans un style volontairement sobre et délicat. Bien souvent la partie vide est située vers le haut, la partie pleine vers le bas. L’amateur regarde les motifs et son œil les quitte pour l’espace vide qui le pousse à la contemplation. Les spécialistes estiment que la porcelaine Nabeshima, jouant sur « le plein du vide » interroge celui qui la regarde.

Coupe en porcelaine Nabeshima, Japon, époque Edo, début du XVIIIe siècle, à décor de fleurs de pivoines émergeants de vagures stylisées évoquant des écailles de poisson.
Estimation: 60 000- 80 000 euros. Vente Sotheby’s Paris, 11 décembre.


A les contempler, on éprouve une impression de sérénité totale comme si le regard et l’esprit étaient arrivés à l’équilibre.
Le 11 décembre prochain, dans sa vente d’art asiatique, Sotheby’s propose cinq coupes en porcelaine Nabeshima provenant d’une collection suisse. Elles datent toutes de l’époque Edo, du XVIIe et XVIIIe siècle. Inutile de vous les décrire. Il faut les voir.
On n’approche pas de la perfection. Ces porcelaines sont l’image même de la perfection.
La plus petite est estimée 20 à 30 000 euros, les plus belles 60 000 à 90 000 euros.

Coupe en porcelaine Nabeshima, Japon, époque Edo, XVIIe-XVIIIe siècle au motif de fleurs de cerisier en pleine floraison emportées par le courant parmides radeaux.
Estimation: 60 000- 90 000 euros. Vente Sotheby’s Paris, 11 décembre.


Sotheby’s Paris, vente du 11 décembre, exposition le 9 et 10 décembre de 10h à 18h.

Petite coupe en porcelaine Nabeshima, Japon, époque edo, XVIIe-XVIIIe siècle, à décor de narcisses dans leurs longues feuilles effilées bleues et vertes.
Estimation:20 000-30 000 euros. Vente Sotheby’s Paris 11 décembre.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Architecture balnéaire au Touquet avec la mairie en arrière-plan #pasdecalaistourisme #pasdecalais #seasidearchitecture #architecturebalneaire #architectureannées30 #années30 #annees30 #letouquet #letouquetparisplage

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page