La BD entre Paris et Bruxelles

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à


La BD a le vent en poupe. Les records tombent les uns après les autres et les prix s’envolent. Le Rembrandt du IXe art, j’ai nommé Hergé et son célèbre petit reporter Tintin, reste la star incontestée des salles de ventes, les enchères à six chiffres étant courantes. Dans son sillage, les autres auteurs de BD profitent de l’engouement croissant des collectionneurs, certains d’entre eux n’hésitant pas comme Enki Bilal à créer des planches originales sans lien avec leurs albums et uniquement réservées à la vente.
Les maisons de ventes en profitent également. Au départ, Artcurial était pratiquement le seul opérateur sur le marché. Puis sont venues se greffer d’autres maisons : Sotheby’s et Christie’s et également Millon et Associés. Dimanche prochain, cette dernière propose à la convoitise des amateurs 101 originaux en duplex de Bruxelles. On y trouve tous les grands noms de la BD : Enki Bilal mais aussi Uderzo, Jacques Tardi, François Schuiten, Pratt, Peyo, Gotlib, Jean Giraud, Franquin, Greg… et bien entendu Hergé.

Hergé, Tintin, encre de chine et crayon bleu sur papier pour la couverture du Petit Vingtième n° 29 du 20 juillet 1939, Dédicacée.
Estimation: 350 000 à 400 000 euros.
vente Millon, dimanche 14 décembre


L’estimation la plus élevée revient à une encre de chine du « Sceptre d’Ottokar » réalisée pour la couverture du petit vingtième du 20 juillet 1939. Elle représente Tintin avec le roi de Syldavie, son chien Milou venant déposer le sceptre disparu aux pieds du souverain. Cette pièce unique est estimée 350 000 à 400 000 euros et pourrait obtenir un prix bien plus élevé. Pour les moins fortunés il sera possible d’acheter un Tintin en costume chinois du « Lotus bleu » pour 24 000 euros ou une encre de chine de la case 2 de la planche 35 du « Temple du soleil » pour 15 000 à 16 000 euros.

Moebius, Le Grand Lama, crayon et aquarelle sur papier. Dessin réalisé pour l’exposition « Fou et cavalier ». Signé et daté 2006. Estimation: 10 000 à 12 000 euros.
Vente Millon, dimanche 14 décembre.


Heureusement il y a moins cher. Il faut en profiter car tous les spécialistes s’accordent à penser que les prix vont continuer à grimper, cette hausse s’appliquant à l’ensemble des créateurs de BD. N’hésitez pas si vous en avez les moyens à acheter une planche de Jacques Martin de l’album « Les légions perdues » illustrant Alix échappant aux soldats de Pompée estimée 9 000 à 10 000 euros.

Morris, Lucky Luke, encre de chine réalisée pour une campagne des magasins Priba-Unic au début des années 70. Estimation: 4 000 à 5 000 euros.
Vente Millon, dimanche 14 décembre.


Précipitez-vous, pour 4 000 à 5 000 euros, sur une illustration de Morris représentant Lucky Luke dans une illustration réalisée pour une campagne publicitaire des magasins Priba-Unic. Ruez-vous sur une encre de chine de Greg représentant le toujours élégant Achille Talon réalisée en 1971 pour la couverture du numéro 611 de Pilote (voir illustration d’ouverture). Elle devrait atteindre 3 000 à 4 000 euros.

Jean Giraud, Blueberry, encres de chine et de couleur pour la couverture « End of the trail », éditions Marvel Comics, 1990, signée. Estimation: 28 000 à 30 000 euros.
Vente Millon, dimanche 14 décembre.


Enchérissez sur tous les dessins, encres de chine de Gaston Lagaffe par Franquin. Franquin est cher: une planche est estimée 85 000 à 90 000 euros alors qu’on attend 12 000 à 15 000 euros d’une gouache. Mais Gaston, le héros cool de la BD, est un grand classique qui séduit tous les amateurs.

André Franquin, Gaston Lagaffe, encre de chine pour la planche 492 d’ « Un gaffeur sachant gaffer », éditions Dupuis 1969. Estimation:85 000 à 90 000 euros.
Vente Millon, dimanche 14 décembre.


Craquez pour les dessins aquarellés de Moebius tel ce Grand Lama estimé 10 000 à 12 000 euros.
Et je pourrais continuer ainsi à détailler les lots de cette vente. Vous avez mieux à faire. Consultez le catalogue sur le site www.millon-associes.com. La vente se tient à Bruxelles Place du Grand Sablon mais pour ceux qui ne peuvent se déplacer, elle a lieu en duplex avec Paris.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

immobilier

Thanks for finally talking about > La BD entre Paris et Bruxelles | Robin des arts < Loved it!


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Paris un jour de décembre ensoleillé fontaine Médicis jardin du Luxembourg #paris #parisjeteaime #jaimeparis #illoveparis #parisiloveyou #parismylove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page