Un conte de Noël automobile

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à


Vous ne croyez plus au père Noël et c’est bien dommage. Car il existe encore et toujours de merveilleuses histoires à raconter, telle cette incroyable découverte d’un trésor automobile faite par Matthieu Lamoure directeur d’Artcurial Motorcars. Ce dernier avoue avoir éprouvé une émotion comparable à celle de Lord Carnarvon pénétrant dans la chambre de Toutankhamon. Pierre Novikoff, spécialiste automobile ajoute même que « plus jamais un tel trésor ne sera exhumé dans le monde ».
Tout part d’un simple coup de téléphone. Au bout de la ligne, un particulier demande à nos deux compères de venir dans un petit village de l’Ouest de la France afin d’examiner des « sorties de grange » c’est-à-dire des voitures intactes, dans leur jus, restées en hibernation pendant des années. Sans mesurer exactement la portée de cette demande, ils vont sur place.

Facel Vega Excellence et Talbot Lago T26 cabriolet Saoutchik, ex-roi Farouk, collection Baillon, Artcurial


En franchissant le portail de la propriété, ils aperçoivent différents bâtiments ou plutôt des abris de bric et de broc, de bois branlants et de tôles ondulées en mauvais état. Sous des couches de poussière, de papiers journaux et déjections diverses, ils devinent des carrosseries usées. Et là, c’est le choc, le coup de grisou, la décharge d’adrénaline. Malgré l’émotion qui les prend, ils poursuivent leur visite-découverte dans un champ, dans une grange et dans une dépendance de la demeure. Au total, ils découvrent une soixantaine de voitures de presque toutes les époques, du début de l’automobile aux années 70.
Lyrique, Pierre Novikoff s’enthousiasme : « Les chocs s’enchaînent. Artistiques et esthétiques d’abord, devant la beauté de ces sculptures de métal ; émotionnels ensuite à la découverte des modèles incroyables et des marques légendaires ».

Talbot Lago T26 Record coupé Saoutchik, collection Baillon, Artcurial


Car dans cette tranquille et retirée propriété de province s’entassent des Bugatti, Hispano-Suiza, Talbot-Lago, Panhard-Levassor, Maserati, Ferrari, Delahaye, Delage… Des œuvres d’art automobiles qu’on pourrait comparer aux plus beaux Picasso.
Pour ces 60 voitures, les prix peuvent varier entre 500 euros et plusieurs millions d’euros. L’estimation la plus élevée est de 9,5 à 12 millions d’euros. Il s’agit d’un modèle Ferrari 250 GT SWB California Spider de 1961 ayant appartenu à Alain Delon. Construit à 37 exemplaires, c’est un modèle légendaire, unique, une pièce de musée (voir illustration d’ouverture de la Ferrari submergée de vieux journaux ; A côté d’elle une Maserati A6G Gran sport Frua de 1956).

Trois Delahaye GFA 148 L et Talbot Lago Baby cabriolet par Guillore, collection Baillon, Artcurial


Cette collection de rêve était celle de Roger Baillon, entrepreneur dirigeant une société de transport et de fabrication de camion. Dans les années 50 et 60, ce fou de mécanique, se constitue une collection unique d’automobiles, les sauvant ainsi de la casse car, à l’époque, personne ne s’y intéressait. Ce collectionneur voulait construire un musée de l’automobile. Mais des revers de fortune, dans les années 70, l’obligent à renoncer et à vendre une partie de sa collection. Puis le temps passant, le reste de sa collection tombe dans l’oubli.

Pierre Novikoff et Matthieu Lamoure, « explorateurs automobiles » et découvreurs de la collection Baillon.


Cette découverte est un évènement. C’est pourquoi l’ensemble sera vendu le 6 février prochain dans le cadre du Salon Rétromobile qui se tient tous les ans à la porte de Versailles.
Une vente historique à ne manquer sous aucun prétexte !

Hispano Suiza H6B, cabriolet Millon-Guiet, collection Baillon, Artcurial

Vente Artcurial, collection Baillon, salon Rétromobile, 6février 2015.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

3 commentaires

Turchini

merci pour ce conte de fin d’année, transmis à un réparateur célèbre et qui se trouve être un voisin….j’espère qu’il n’en connait rien pour l’instant.
Merci Robin pour vos pépites…..


Répondre

Avatar de SOUCHAUD Jean Pierre

SOUCHAUD Jean Pierre

Je suis moi même expert de voitures anciennes et de collection, et habitant dans la vienne, j’ai assisté aux précédentes ventes aux enchères de la collection BAILLON ou des pièces exceptionnelles ont été dispersées par le commissaire priseur de Niort de l’époque.
Quel dommage que cette collection soit dispersée car nous savons tous que les modèles les plus convoités vont partir à l’étranger car les enchères vont s’envoler.
Il faudrait que l’état puisse faire un geste pour compléter la collection nationale SCHLUMPF ou la collection nationale du Musée de Châtellerault. mais les caisses sont vides et nos dirigeants ne sont pas assez passionnés par l’art automobile !………mais attention, ne vont il pas réagir auprès des collectionneurs aisés en taxant les véhicules de collection qui sont actuellement une monnaie refuge.
Alors braves amis collectionneurs, surtout ne passez pas vos titres de circulation (carte grise)en carte grise de collection.

A bientôt sur le web

J.P.S


Répondre

Avatar de Pascal Donders

Pascal Donders

Superbe conte de Noël…

Cela fait rêver…


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Punchy mon merveilleux petit cairn terrier #dogs #dogslovers #chiens #monchien #mydog #ilovemydog #cairnterrier #cairnterrierlove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page