Collection Lauren Bacall: les goûts d’une star

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Les cinéphiles la connaissent sous son surnom « The look » car, tétanisée par la caméra lors du tournage du « Port de l’angoisse », elle gardait la tête baissée et levait seulement les yeux pour regarder son partenaire et futur mari Humphrey Bogart. Sa filmographie est impressionnante: « Le Port de l’angoisse », « Le grand sommeil », « Key Largo », « Comment épouser un millionnaire ». Le couple qu’elle formait avec Humphrey Bogart, image parfaite du chic et du glamour, faisait la une de tous les magazines. Cette actrice mythique du cinéma américain (voir la photo d’ouverture de Kobal Collection) est décédée le 12 août 2014 à New-York.
Aujourd’hui, ses héritiers vendent l’univers dans lequel elle vivait. Son appartement de l’Upper West Side sur Central Park, situé dans le célèbre « Dakota », est proposé pour 26 millions de dollars par Warburg Realty. Quant à la maison Bonhams, connue en France pour ses ventes de véhicules de collection au Grand Palais, c’est elle qui mettra aux enchères les 31 mars et 1er avril les objets, meubles, estampes, tableaux et sculptures qui ornaient ses différentes résidences. En tout, 750 lots que devraient s’arracher les fans de la star mais aussi les amateurs d’art.

Aaron Shikler (américain né en 1922) "Lauren Bacall de profil" 1966. Estimation 2 500 à 4 100 euros. Bonhams New-York

Aaron Shikler (américain né en 1922) « Lauren Bacall de profil » 1966.
Estimation 2 500 à 4 100 euros. Vente Bonhams New-York

Cet ensemble vendu à New-York fait aujourd’hui le tour du monde. Après Hong-Kong, et avant Londres et Los Angeles, Paris accueille jusqu’au 5 février une cinquantaine de pièces représentatives des goûts et des coups de cœur de Lauren Bacall. L’actrice n’avait pas peur d’afficher son éclectisme. L’art lui apportait une stabilité, un sentiment de permanence, peu importe l’époque et l’origine. Au 1 West 72nd Street, les petits objets d’art africain (peignes, repose-tête…) cohabitaient harmonieusement avec les estampes et sculptures d’art moderne.

Henry Moore (1898-1986) " Satnding man and woman", n° 7/9, fonte de 1981. Estimation: 33 000 à 50 000 euros. Vente bonhams New-York.

Henry Moore (1898-1986)  » Standing man and woman », n° 7/9, fonte de 1981.
Estimation: 33 000 à 50 000 euros. Vente Bonhams New-York.

Lauren Bacall avait une passion pour Henry Moore. Elle confiait que la première rencontre avec le sculpteur avait toujours été un moment exceptionnel de sa vie, la réalisation d’un rêve. Six bronzes sont présentés à Paris. De petite taille, ils dégagent tous une douce sensualité. On a envie de les toucher, comme le faisait l’actrice qui leur reconnaissait un pouvoir d’attraction tactile auquel elle ne pouvait résister. Les évaluations, selon les pièces, varient entre 10 000 et 50 000 euros. Lauren Bacall possédait également des œuvres de Lynn Chadwick. Reconnu comme un suiveur d’Henry Moore, ces œuvres sont plus anguleuses. Pourtant, les deux figures de femmes de la collection Lauren Bacall ont une délicatesse indéfinissable. Elles sont estimées entre 6 000 et 17 000 euros. Revenons à Henry Moore avec plusieurs estampes de « femmes au repos » aux formes généreuses, au port de tête royal estimées 1 700 à 2 500 euros.

Henry Moore (1898-1986) "Reclining woman". Lithogaphie 9/50. Estimation: 1700 à 2 500 euros. Vente Bonhams New-York

Henry Moore (1898-1986) « Reclining woman ». Lithogaphie 9/50.
Estimation: 1700 à 2 500 euros. Vente Bonhams New-York

L’actrice avait également une grande admiration pour Robert Graham, un sculpteur californien marié à Anjelica Huston. Très réaliste, ses bronzes exaltent les formes féminines avec un esprit pop assez marqué. A Paris, vous verrez ainsi plusieurs sculptures posées sur des piédouches accentuant les silhouettes longilignes des modèles. Ces bronzes sont estimés entre 3 000 et 30 000 euros.
Vous verrez également des lithographies de David Hockney, de Jim Dine, une photographie d’Avedon du pied de Rudolf Noureev mais aussi une sélection de bijoux portés par la star.

Lynn Chadwick (1914-2003)  "Maquette II Walking woman", 1983,  bronze 2/9. Estimation: 12 500- 17 000 euros. Vente Bonhams New-York.

Lynn Chadwick (1914-2003) « Maquette II Walking woman », 1983, bronze 2/9.
Estimation: 12 500- 17 000 euros. Vente Bonhams New-York.

Lauren Bacall affectionnait les créations de Jean Schlumberger dont le travail pour Tiffany séduisit tout le gotha de la duchesse de Windsor à Gloria Guiness en passant par Elisabeth Taylor, Audrey Hepburn ou Gloria Vanderbilt. Sa création la plus célèbre est certainement cette broche « oiseau sur un rocher », un petit volatile posé sur un diamant jaune de 129 carats. La star possédait ainsi deux bracelets, l’un en or, l’autre en or et diamants, typiques des créations de Schlumberger estimés entre 4 500 et 7 500 euros.

Jean Schlumberger. Bracelet en or et diamants. Estimation: 5 000 à 7 500 euros. Vente Bonhams New-York

Jean Schlumberger. Bracelet en or et diamants.
Estimation: 5 000 à 7 500 euros. Vente Bonhams New-York

Si vous voulez contempler ces « poussières » bien séduisantes d’une actrice inoubliable, rendez-vous chez Bonhams au 4 rue de la Paix les 31 janvier et 2 février. Puis au Grand Palais les 4 et 5 février où la maison de ventes exposera parallèlement les véhicules de collection qui seront vendus sous la verrière.

Robert Graham (1938-2009) "Elisa", brnoze vers 1994. Estimation 17 000 à 25 000 euros. Vente Bonhams New-York.

Robert Graham (1938-2009) « Elisa », bronze vers 1994.
Estimation 17 000 à 25 000 euros. Vente Bonhams New-York.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

1 commentaire

Avatar de Pascal

Pascal

La vitesse à laquelle les « proches » effacent le souvenir des disparus m’étonnera toujours. Lamentable et effrayant…
Encore bravo pour votre curiosité et l’éclectisme de vos billets !


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Punchy mon merveilleux petit cairn terrier #dogs #dogslovers #chiens #monchien #mydog #ilovemydog #cairnterrier #cairnterrierlove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page