Où sont les femmes?

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

bo1

Souvenez-vous de la chanson culte de Patrick Juvet et de son refrain « Où sont les femmes avec leurs gestes pleins de charme… où sont les femmes qui ont des rires pleins de larmes, auraient-elles perdu leur flamme ? ». Ces questions, vous ne vous les poserez certainement pas devant les deux sculptures en bronze qui seront vendues par Tajan lors de sa vente d’art moderne et contemporain du 10 mars prochain. Signées Antoniucci Volti et Fernando Botero, elles représentent deux belles alanguies, deux hétaïres aux charmes capiteux, sûres de leur pouvoir de séduction auprès des hommes. Elles posent allongées dans une pose languide, comme offertes aux regards concupiscents. Sensuelles, elles sont prêtes à envoûter l’homme capturé et à obtenir tout ce qu’elles désirent.

Fernando Botero (né en 1932/, "Vénus endormie", bronze signé et nuémroté 2/6, fonderia F.lli Da Prato; dimensions 44 x152x58cm. Estimation:400 000 à 600 000 euros.

Fernando Botero (né en 1932), « Vénus endormie », bronze signé et numéroté 2/6, fonderia F.lli Da Prato; dimensions 44 x152x58cm.
Estimation:400 000 à 600 000 euros.


La belle sculptée par Volti (voir photo d’ouverture) est timide, presque pudique, le visage en partie caché par ses mains, les yeux baissés, le bas du corps drapé. Cette pudeur attire les yeux sur ses formes voluptueuses. La belle de Botero a, comme il se doit pour une œuvre de l’artiste, des formes plus que généreuses qui, selon l’expression populaire, ont de quoi satisfaire les mains d’un honnête homme. Allongée, elle s’offre au soleil faisant ainsi valoir ses « arguments » aux yeux des passants. Nul doute que l’un d’entre eux cédera à la tentation de la séduire.

Antoniucci Volti (1915-1989), "Femme de Tours", bronze signé et numéroté 1/6, fonte Susse Paris, dimensions: 36 x140 cm; Estimation: 30 000 à 50 000 euros.

Antoniucci Volti (1915-1989), « Femme de Tours », bronze signé et numéroté 1/6, fonte Susse Paris, dimensions: 36 x140 cm; Estimation: 30 000 à 50 000 euros.


Chacun à sa manière exalte la beauté féminine, ses mystères, sa séduction, son ascendant irrésistible sur le mâle prétendu dominant. Car en fait, nos deux belles prouvent combien c’est en réalité la femme qui, de façon subtile et charnelle, domine l’homme et peut, telle une magicienne, le manœuvrer à sa guise sans qu’il s’en rende compte.

Visage de la belle de Botero.

Visage de la belle de Botero.


Ces deux grandes sculptures devraient facilement trouver preneur. La belle de Volti est estimée 30 000 à 50 000 euros, celle de Botero 400 000 à 600 000 euros. En dehors de toute considération de prix, laquelle préférez-vous ?

Vente Tajan 10 mars à 19 heures à l’espace Tajan.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Portrait d’Eleanor Post-Close par Frank Owen Salisbury, vente Eleanor Post-Close Sotheby’s Paris 19 et 20 décembre #sothebys #americancollectors #americaninparis #americancollections

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page