D’or et de corail, une collection unique de créations de Trapani chez Christie’s

marche-de-l-art, publié le

Capezzale en cuivre doré, ivoire, corail et argent. Trapani; Fin XVIIe-début XVIIIe. Estimation: 40 000-60 000 euros.

Capezzale en cuivre doré, ivoire, corail et argent. Trapani; Fin XVIIe-début XVIIIe.
Estimation: 40 000-60 000 euros.


Dans son merveilleux roman « Le guépard » Giuseppe Tomasi di Lampedusa fait dire au prince Salina que « les Siciliens ne voudront jamais être meilleurs pour la simple raison qu’ils croient être parfaits ». L’aristocratie sicilienne, les fameux lions et guépards cités par le prince, revendiquait avec faste cette insolente supériorité, faisant de leurs palais et résidences d’été des ensembles d’une perfection baroque inégalée. Meublés avec le plus grand luxe, tout attestait de la richesse invraisemblable de ces grands propriétaires fonciers. Les institutions religieuses, très liées à la monarchie des Bourbons, rivalisaient avec ces familles aristocratiques.

Croix en cuivre doré, corail, argent et cristal de roche. Trapani, première moitié du XVIIIe siècle. Estimation: 70 000-100 000 euros.

Croix en cuivre doré, corail, argent et cristal de roche.
Trapani, première moitié du XVIIIe siècle.
Estimation: 70 000-100 000 euros.


Les créations de la ville de Trapani en cuivre doré, corail et émaux attestent de cette virtuosité baroque les crucifix, monstrances et bénitiers encombrant les trésors des églises alors que les objets profanes (miroirs, tasses, vases, chandeliers…) ou pieux ornaient abondamment galeries et pièces d’apparat des familles aristocrates.

Cadre en tilleul, sculpté et doré, corail, nacre et ivoire. Trapani fin XVIIe-début XVIIIe siècle. Estimation: 30 000- 50 000 euros.

Cadre en tilleul, sculpté et doré, corail, nacre et ivoire.
Trapani fin XVIIe-début XVIIIe siècle.
Estimation: 30 000- 50 000 euros.


Un ensemble exceptionnel de ces créations du XVIIe et du XVIIIe siècle sera mis en vente par Christie’s Paris le 16 juin prochain. Elles appartenaient toutes à la collection de la famille March, célèbre dynastie de banquiers espagnols. Ces pièces somptueuses au cuivre doré sont couvertes de corail. Certaines d’entre elles sont également ornées d’ivoire, d’argent, de nacre, d’émail, de lapis-lazuli, de marbre ou de cristal de roche. Le corail était le symbole du sang du Christ et on lui attribuait à l’époque des vertus magiques au point de repousser le mal, de favoriser la fertilité ou de détecter le poison dans la nourriture.

Quatre pique-cierges d'autel en cuivr doré et corail. Trapani, milieu du XVIIe siècle. Estimation: 200 000- 300 000 euros.

Quatre pique-cierges d’autel en cuivr doré et corail.
Trapani, milieu du XVIIe siècle.
Estimation: 200 000- 300 000 euros.


Ces objets représentent la quintessence du baroque sicilien voluptueux, intense et religieux. Les 35 lots vendus par Christie’s sont magnifiques. Il faut les voir ou les acheter car il est rare de trouver à Paris un ensemble de créations de Trapani d’une qualité aussi éblouissante.

Capezzale en cuivre doré, corail, émail et argent représentant Saint Michel et le dragon. Trapani fin XVIIe-début XVIIIe. Estimation: 25 000- 35 000 euros.

Capezzale en cuivre doré, corail, émail et argent représentant Saint Michel et le dragon.
Trapani fin XVIIe-début XVIIIe siècle.
Estimation: 25 000- 35 000 euros.


Christie’s Paris, vente du 16 juin à 14 h. Exposition le 12, 13 et 15 juin de 10h à18h

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Siméon Solomon #preraphaelites #preraphaelist #preraphaelism #preraphaelitebrotherhood #simeonsolomon #englishart #englishartist #englishartists #englishpainter

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page