Beautés russes à Londres

marche-de-l-art, publié le

Zinaïda Evguenievna Serebriakova" 1884-1967) "Etude de jeune femme endormie" Prix: 3 845 000 livres. Sotheby's Londres.

Zinaïda Evguenievna Serebriakova (1884-1967)
« Etude de jeune femme endormie » 1923.
Prix: 3 845 000 livres.
Sotheby’s Londres.

L’importante concentration d’oligarques russes résidant dans les beaux quartiers de Londres et bénéficiant du statut envié de « résident non domicilié » explique à elle seule la qualité des ventes d’art russe qui y sont régulièrement organisées.
C’était le cas de la vacation menée par Sotheby’s le 2 juin dernier. Le catalogue proposait un ensemble de tableaux très divers, représentatifs de diverses écoles et styles.
Une étude de jeune femme endormie de Zinaïda Serebriakova (1884-1967) a atteint la somme de 3 845 000 livres sur une estimation basse de 400 000 livres. Il est vrai que la jeune fille endormie, lascive, allongée sur une couverture rouge mettant en valeur sa carnation pâle, avait tous les arguments nécessaires pour enfiévrer les enchérisseurs. En contemplant ce tableau, on pense immédiatement aux jeunes femmes superbes, blondes, grandes, minces, aux tenues sophistiquées qui, pendant les nuits blanches de Saint-Pétersbourg, déambulent sur la Fontanka, la Moïka ou la Perspective Nevsky, tard le soir dans la lumière rosée de juin…

Nicolas Konstantinovitch Roerich (1874-1947). "Avant la pluie". Prix: 497 000 livres. Sotheby's Londres, 2 juin.

Nicolas Konstantinovitch Roerich (1874-1947).
« Avant la pluie ».
Prix: 497 000 livres.
Sotheby’s Londres.


Les artistes russes de la fin du XIXe et de la première moitié du XXe sont souvent d’extraordinaires coloristes.
C’est le cas de Nicolas Roerich (1874-1947), artiste théosophique, fasciné par l’Asie. La vente du 2 juin proposait un paysage superbe « Avant la pluie » baignant dans un halo bleu-gris et rose. La journée touche à sa fin, le soleil se couche et donne cette lumière rasante. La chaleur laisse planer une brume annonciatrice de pluie. Pour le moment tout est calme, immobile. Cette belle huile sur bois s’est vendue 497 000 livres.

Philippe Andreievitch Maliavine (1869-1940). "Vie de village". Prix: 233 000 livres. Sotheby's Londres.

Philippe Andreievitch Maliavine (1869-1940).
« Vie de village ».
Prix: 233 000 livres.
Sotheby’s Londres.


Philippe Maliavine (1869-1940) a peint avec un lyrisme coloré inégalé les campagnes russes, les paysannes y occupant une place de choix. La femme russe constitue le soc de la vie rurale. Elle est forte, puissante, joyeuse, vêtue de robes éclatantes. Elle envahit la toile, occupe l’espace, capte l’attention. C’est la Russie éternelle, traditionnelle, imprégnée d’Orthodoxie que Maliavine représente. Une scène de village de l’artiste a séduit un amateur pour 233 000 livres.

Georgy Gurianov (1961-2013) "Ciels", 2003-2004. Prix: 56 250 livres. Sotheby's Londres.

Georgy Gurianov (1961-2013)
« Ciels », 2003-2004.
Prix: 56 250 livres.
Sotheby’s Londres.


Représentatif de la scène artistique pétersbourgeoise, Georgy Gurianov (1961-2013), pendant un temps batteur du groupe Kino, appartient à la catégorie des « Nouveaux Artistes » qui s’inspirent du classicisme et du réalisme soviétique pour le retranscrire dans une version contemporaine du néo-académisme. Le thème central de son œuvre est l’apologie de l’homme sans failles, puissant, sûr de lui, viril et athlétique. Aviateur, sportif, militaire ou marin il avance dans la vie le regard droit, franc, reflet de son assurance tranquille. A croire que Vladimir Poutine s’est inspiré de cette image pour créer son personnage de chef inébranlable, défendeur de la Grande Russie. Les grands tableaux de Gurianov sont souvent dans un camaïeu gris. C’était le cas de ce marin escaladant les cordages d’un navire vendu 56 250 livres.

Vente d’Art Russe, Sotheby’s Londres, 2 juin.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Mairie du Touquet construite dans les années 30 dans un style anglo-normand censé rappeler les bâtiments d'Oxford et de Cambridge #pasdecalaistourisme #pasdecalais #seasidearchitecture #architectureannées30 #architecturebalneaire #mairies #letouquet #letouquetparisplage

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page