Collection Régine et Guy Dulon: de l’art précolombien au postimpressionnisme à l’Hôtel Drouot

marche-de-l-art, publié le

Louis Hayet (1864-1940), "Paysage du Vexin" vers 1887-1888.  Estimation: 3 000- 5 000 euros.

Louis Hayet (1864-1940), « Paysage du Vexin » vers 1887-1888.
Estimation: 3 000- 5 000 euros.


Dans un entretien donné en 2009, le docteur Guy Dulon se définissait comme un collectionneur-chercheur. Pendant 50 ans, lui et son épouse Régine vont faire preuve d’un bel instinct et d’un éclectisme enthousiasmant.
C’est presque par hasard qu’ils vont s’intéresser à l’art précolombien. Médecin, Guy Dulon soignait un voisin d’origine indienne qui lui offrit un jour une poterie précolombienne, un vase siffleur chimù. Le virus était inoculé. De ce jour, il s’est passionné pour ces civilisations lointaines accumulant les objets et les ouvrages savants, rencontrant marchands, historiens et collectionneurs. Gardant comme Guy Dulon le déclarait « les yeux et l’esprit ouvert », notre couple a ainsi accumulé plus de 600 objets préhispaniques.

Masque Anthropomorphe, culture Teotihuacan, Mexie Classique, vers 450-650 ap. J-C. Estimation: 200 000- 250 000 euros.

Masque Anthropomorphe, culture Teotihuacan, Mexique Classique, vers 450-650 ap. J-C.
Estimation: 200 000- 250 000 euros.


Parallèlement, les Dulon découvrent le mouvement postimpressionniste. Un peu par hasard là encore puisque c’est dans le cadre de l’hôpital de Pontoise où il exerce que Guy Dulon rencontre une personne venant de sauver de l’oubli l’atelier de Louis Hayet (1864-1940). Cet artiste est le grand oublié de ce mouvement, peut-être en raison de ses désaccords avec Paul Signac. Ce statut de proscrit ne détourne pas Guy Dulon qui achètera de nombreuses œuvres de Louis Hayet mais également celles d’artistes plus connus comme Edouard Vuillard, Léo Gausson, Albert Dubois-Pillet, Paul Sérusier ou son épouse Marguerite.

Marguerite Sérusier (1879-1950), "Nature morte aux papillons". Estimation: 1 200- 1800 euros.

Marguerite Sérusier (1879-1950), « Nature morte aux papillons ».
Estimation: 1 200- 1800 euros.


Enfin, les Dulon rencontrent Anton Prinner (1902-1983), surnommée par Picasso « petit pivert » en raison de son petit gabarit et de ses sculptures en taille directe qu’elle pratiquait sur les troncs d’arbres. Là encore, notre couple achète plusieurs œuvres de cet artiste aujourd’hui un peu ignoré.

Hacha représentant une t^te coiffée d'une dépouille de perroquet. Culture Veracruz, Mexique classique, 550-950 ap. J-C. Estimation: 120 000- 150 000 euros.

Hacha représentant une tête coiffée d’une dépouille de perroquet.
Culture Veracruz, Mexique classique, 550-950 ap. J-C.
Estimation: 120 000- 150 000 euros.


La vente qui se tiendra vendredi à Drouot est le reflet de cet éclectisme. On y trouve une cinquantaine de pièces d’art précolombien, reflétant les goûts et les centres d’intérêt des Dulon: superbe déesse de l’eau aztèque de la période postclassique, haches cérémonielles, porte-étendard aztèque, figurines jainas, statuettes féminines de la culture Colima, masques olmèques, de Teotihuacan ou du Guerrero, Vénus callipyge de la culture Tlatilco… L’ensemble est superbe et les estimations très larges puisqu’on part de 2 500 à 3 000 euros pour les céramiques Tlatilco pour atteindre 250 000 à 300 000 euros pour Chalchiuhtlicue, la déesse de l’eau aztèque en andésite grise.

Anton Prinner, "Femme aux cheveux tressés", 1946. Estimation: 25 000- 30 000 euros.

Anton Prinner, « Femme aux cheveux tressés », 1946.
Estimation: 25 000- 30 000 euros.


Quant au mouvement postimpressionniste, les amateurs pourront se disputer une trentaine d’œuvres de Louis Hayet aux couleurs vibrantes et délicates dont les estimations sont vraiment modérées. Pour les emporter, il faut en effet compter entre 600 et 6 000 euros. Il faudra cependant compter 15 000 à 20 000 euros pour un paysage d’Albert Dubois-Pillet (1846-1890) et 25 000 à 40 000 euros pour un ravissant pastel d’Edouard Vuillard (1868-1940) représentant la sœur de l’artiste assise.

Louis Hayet, "Bord de rivière", 1885-1886. Estimation: 3 000- 5 000 euros.

Louis Hayet, « Bord de rivière », 1885-1886.
Estimation: 3 000- 5 000 euros.


Enfin, 4 œuvres d’Anton Prinner sont proposées dont deux splendides statues en bois : un totem de plus de deux mètres de haut estimé 20 000 à 25 000 euros et une « Femme aux cheveux tressés », longiligne et androgyne comme l’était l’artiste, attendue autour de 25 000 à 30 000 euros.

Sifflet anthropomorphe représentant une femme assise. Culture Maya, île de Jaina, Mexique Clasique récent, 550-950 ap J-C. Estimation: 10 000-12 000 euros.

Sifflet anthropomorphe représentant une femme assise.
Culture Maya, île de Jaina, Mexique Clasique récent, 550-950 ap J-C.
Estimation: 10 000-12 000 euros.

Collection Régine et Guy Dulon, Binoche-Giquello, Hôtel Drouot le 19 juin, salles 1 et 7, exposition le 18 juin de 11h à 18h

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Franz Metzner (1870-2919) au Palais Veletrzni à Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praha #prague #praguejetaime #czechart #czechartist #czechartist

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page