Parcours des Mondes: les arts d’Afrique, des Amériques, d’Asie et d’Océanie en bord de Seine

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Paravent à deux panneaux comportant le sceau Inen, Japon XVIIe siècle. Galerie Gregg Baker.

Paravent à deux panneaux comportant le sceau Inen, Japon XVIIe siècle.
Galerie Gregg Baker.


C’est désormais un rituel bien établi dans le calendrier des manifestations qu’un amateur d’art se doit de fréquenter. Rentré de vacances, il a l’obligation, début septembre, de déambuler dans le quartier Saint-Germain-des-Prés lors du Parcours des Mondes.

Paire de personnages Zacatecas, culture Jalisco, Mexique, 100 av.-250 ap J-C Galerie Furstenberg.

Paire de personnages Zacatecas, culture Jalisco, Mexique, 100 av.-250 ap J-C
Galerie Furstenberg.


Ce salon qui se tient du 8 au 13 septembre dans les galeries situées entre le boulevard Saint-Germain et la Seine est devenu, au fil des ans, un must incontournable. Il accueille les meilleurs spécialistes des Arts Premiers. Soyons franc : cette obligation de déambulation est tout sauf une corvée. C’est un véritable plaisir des yeux. On a un peu l’impression de jouer les explorateurs à la découverte des arts d’Afrique, d’Océanie, d’Amérique et d’Asie. A la seule différence que le chemin est déjà balisé par les galeristes toujours prêts à vous initier à des expressions artistiques peu connues du grand public. On en ressort toujours stimulé, emballé, séduit.

Contrepoides de Harpon en ivoire, Ekven, Eskion archaïque, Détroit de Béring, 300-500 ap. J-C

Contrepoids de Harpon en ivoire, Ekven, Eskimo archaïque, Détroit de Béring, 300-500 ap. J-C
galerie Flak


Pour la cuvée 2015, 84 spécialistes venus du monde entier se sont démenés pour présenter une sélection d’objets les plus divers. Une trentaine de galeries, et c’est une tradition du Parcours, présenteront des expositions thématiques souvent passionnantes.

Divinité, style Baphuon, art Khmer, Cambodge, XIe siècle, grès gris. Galerie Jacques Barrère.

Divinité, style Baphuon, art Khmer, Cambodge, XIe siècle, grès gris.
Galerie Jacques Barrère.


Pour la première fois cette année, le Parcours des Mondes propose un itinéraire dédié aux arts classiques d’Asie. Il ne faut surtout pas manquer le londonien Gregg Baker grand spécialiste des paravents japonais anciens. Il expose tous les ans à la Tefaf et sa sélection de paravents est exceptionnelle de beauté délicate qu’il s’agisse de représentations de la vie de cour ou de fleurs et paysages. Il faudra également s’arrêter chez Jacques Barrère qui présente de très beaux exemplaires de la statuaire Khmère. Quant à Alexis Renard, il expose une sélection de miniatures indiennes alors que Tanakaya a toujours d’étonnantes estampes japonaises du début du XXe siècle.

Tête de style Kwahu, Akan, Ghana. Fin XIXe siècle-début XXe. Terre cuite. Dandrieu-Giovagnoni.

Tête de style Kwahu, Akan, Ghana. Fin XIXe siècle-début XXe. Terre cuite.
Dandrieu-Giovagnoni.


Bien entendu, les arts d’Afrique et d’Océanie sont très présents. Les expositions thématiques y foisonnent. Dimondstein Tribal Arts consacre son exposition aux poulies de métier à tisser d’Afrique alors que la galerie Dodier met en scène une cinquantaine de lances mélanésiennes utilisées rituellement par les guerriers et les danseurs. Quant à la galerie Donald Ellis, elle propose un ensemble rare de dessins des Indiens des plaines du XIXe siècle.

Poteau d'offrande moitié requin moitié homme, île Solomon, Mélanésie. fin XIXe sièce-début XXe. Bois et coquillage. Wayne Heathcote.

Poteau d’offrande moitié requin moitié homme, île Solomon, Mélanésie. fin XIXe sièce-début XXe. Bois et coquillage.
Wayne Heathcote.


La galerie Lucas Ratton consacre son espace à la représentation des animaux dans les Arts Premiers, la galerie Abla et Alain Lecomte présentant quant à eux des antilopes Bambara, utilisées dans les rites initiatiques associés à l’agriculture.

Buste de Boudha, dynastie Thakuri, Népal, XIIe siècle. Bois. Indian Heritage.

Buste de Boudha, dynastie Thakuri, Népal, XIIe siècle. Bois.
Indian Heritage.


En dehors de ces expositions thématiques, il ne faudra pourtant pas hésiter à pousser la porte de tous les autres exposants. A chaque fois, on a l’impression de pénétrer dans la caverne d’Ali-Baba et d’y découvrir de pures merveilles ! Vous voulez un aperçu des œuvres à découvrir ? Difficile de sélectionner des œuvres tant le choix est important.

Maternité, N'Dureli, Dogon, Mali. XVIIIe siècle. Bois dur. David Serra- Art tribal.

Maternité, N’Dureli, Dogon, Mali. XVIIIe siècle. Bois dur.
David Serra- Art tribal.


On s’extasie devant un masque Yaouré chez Olivier Castellano, une tête Akan du Ghana en terre cuite présentée par Dandrieu-Giovagnoni, un fétiche mâle Bembe du Congo exposé chez Finch, un cavalier Dogon du Mali en bois et métal chez Jacaranda Tribal, les cuillers Dan de la galeria Guilhem Montagut, les terres cuites mexicaines de la galerie Furstenberg, les clowns cérémoniels des Indiens d’Arizona de la galerie Brant Mackley, les objets Eskimos de la galerie Flak d’une beauté intemporelle…

Figure de pouvoir masculin. Congo. XIXe siècle. Bois, fibre et métal. Kevin Conru.

Figure de pouvoir masculin. Congo. XIXe siècle. Bois, fibre et métal.
Kevin Conru.


Franchement pour l’amateur, il y a de quoi perdre la tête et vider son portefeuille. Encore que vous pouvez échapper à la ruine et à la vindicte de votre banquier vous menaçant d’interdiction bancaire. Les résultats des grandes ventes aux enchères laissent croire qu’il faut investir des millions pour collectionner les Arts Premiers. C’est faux.

Figure d'esprit d'ancêtre, Abelam, Papouasie-Nouvelle-Guinée, XIXe siècle. bois. Michael Hamson Oceanic Art.

Figure d’esprit d’ancêtre, Abelam, Papouasie-Nouvelle-Guinée, XIXe siècle. bois.
Michael Hamson Oceanic Art.


On peut acquérir de très belles pièces, souvent des objets du quotidien, à partir de 1 000 euros. Des œuvres exceptionnelles sont proposées pour moins de 100 000 euros telle cette figure d’ancêtre du XIXe siècle de Papouasie-Nouvelle-Guinée de 2,77m affichée 60 000 euros par Michael Hamson Oceanic Art ou ce dessin des Sioux des plaines de Nord de 1880 vendu 28 000 euros par Donald Ellis.

Masque Yaouré, Côte d'Ivoire. Fin XIXe siècel-début XXe. Bois à patine d'usage et métal. Galerie Olivier Castellano.

Masque Yaouré, Côte d’Ivoire. Fin XIXe siècel-début XXe. Bois à patine d’usage et métal.
Galerie Olivier Castellano
.


Si vous vous intéressez aux arts plus classiques de l’Asie, on peut faire le même constat. Les estampes japonaises de la galerie Tanakaya sont mises en vente pour des prix variant entre 1 000 et 15 000 euros. Et si vous craquez sur le sublime paravent japonais à deux panneaux de Gregg Baker (notre illustration d’ouverture) qui aurait sa place au musée Guimet, il vous faudra dépenser 42 000 euros, soit un prix inférieur à celui d’un beau coupé sport de grande marque !

Clowns cérémoniels,Paiyakyamu, grimpant sur un poteau Hopi, Arizon, Etats-Unis. Bois et pigments. Brant Mackley Gallery.

Clowns cérémoniels,Paiyakyamu, grimpant sur un poteau Hopi, Arizon, Etats-Unis. Bois et pigments.
Brant Mackley Gallery.


Alors un conseil : préparez votre « Parcours des Mondes », munissez-vous du plan du parcours que vous trouverez dans les galeries et arpentez-les en vous repérant aux bannières indiquant les participants à la manifestation. Et si l’envie vous en prend, n’hésitez-pas à vous faire plaisir.

Masque de danse Asa-Katé, village de Bogadjim, Papouasie-Nouvelle-Guinée. XVIIIe-XIXe siècle. Martin Doustar.

Masque de danse Asa-Katé, village de Bogadjim,
Papouasie-Nouvelle-Guinée. XVIIIe-XIXe siècle.
Martin Doustar.


Parcours des Mondes, du 8 au 13 septembre 2015
Quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés, Paris VIe
www.parcours-des-mondes.com

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Bas de colonne à la maison municipale de Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praguejetaime #praha #artnouveau #secession #jugendstil #jugendstill #czechart #czecharchitecture

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page