Mao, superstar américaine!

marche-de-l-art, publié le

Andy Warhol "Mao", 1972. Sotheby's New York, 11 novembre. Estimation: autour de 40 millions de dollars.

Andy Warhol
« Mao », 1972.
Sotheby’s New York, 11 novembre.
Estimation: autour de 40 millions de dollars.

Les expositions Warhol se multiplient. On se souvient de l’exposition de ses portraits au Grand Palais. Cet automne, le musée d’art moderne de la ville de Paris lui consacre ses magnifiques salles Art déco et s’intéresse aux séries de l’artiste. Vous y contemplerez 102 tableaux de la série « shadows » (ombres) qui occupent la galerie courbe du musée et donnent l’impression d’avancer dans un tunnel fascinant au pouvoir hypnotique et mystique. S’agit-il d’une œuvre d’art puisqu’Andy Warhol lui-même lors de la présentation de cette série à New York en 1979 qualifiait sa série de « décor disco » digne de figurer dans une boîte de nuit à la mode ? Je vous laisse en décider.
L’exposition présente également d’autres séries comme « Big electric chair », « Flowers » ou « Jacky Kennedy ». On y trouve aussi plusieurs exemplaires de la célébrissime série des Mao. Réalisée après la visite historique du Président Richard Nixon en Chine, Warhol reprend l’image officielle de Mao, celle qui figure en Chine sur tous les monuments et bâtiments officiels. Il la détourne en colorant le Grand Timonier qui apparait tel qu’il est réellement : un autocrate inflexible, digne descendant des empereurs de Chine. Mais en le reproduisant ainsi à de nombreux exemplaires, il en fait presque un objet de consommation courante, un peu comme ces figurines de plastique rouge vendues en Chine afin que tous les habitants aient chez eux une image de Mao les surveillant en permanence. Avec Warhol, Mao est entré dans la société de consommation américaine comme le Dieu dollar ou les boîtes de soupe Campbell’s.
Que peuvent valoir ces Mao de Warhol ? Pour en avoir une idée, il vous faudra surveiller la vente organisée par Sotheby’s à New York le 11 novembre prochain. La maison de ventes y propose un Mao au visage fardé et aux lèvres roses lui donnant un air d’ironie méprisante. Sotheby’s en attend environ 40 millions de dollars.

Vente Sotheby’s New-York, 11 novembre 2015.
« Warhol Unlimited”, Musée d’art moderne de la ville de Paris, jusqu’au 7 février 2016
Copyright : Sotheby’s

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Siméon Solomon #preraphaelites #preraphaelist #preraphaelism #preraphaelitebrotherhood #simeonsolomon #englishart #englishartist #englishartists #englishpainter

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page