Arts d’Afrique et d’Océanie: Paris en capitale majeure!

marche-de-l-art, publié le

Portraits du roi Pokam et de la reine Yugang, royaume de Batoufam, Bamiléké, Cameron Estimation: 1 300 000- 1 600 000 euros. Sotheby's, 2 décembre

Portraits du roi Pokam et de la reine Yugang, royaume de Batoufam, Bamiléké, Cameroun
Estimation: 1 300 000- 1 600 000 euros.
Sotheby’s, 2 décembre.

La semaine prochaine Sotheby’s et Christie’s organisent deux ventes magistrales consacrées aux Arts Premiers. Les deux maisons de ventes y présentent des pièces exceptionnelles, aux estimations élevées mais ne négligent pas pour autant l’amateur peu fortuné qui trouvera son bonheur.

De façon purement suggestive, c’est le lot 14 de la vente Sotheby’s qui suscite mon enthousiasme le plus grand. Il s’agit de la représentation d’un couple royal. Ce sont les portraits du roi Pokam et de la reine Yugang, souverains de Batoufam. Ces pièces sont très connues. Elles appartiennent à la collection René et Odette Delenne. Publiées et exposées à de nombreuses occasions, ces deux figures majestueuses sont d’une beauté exceptionnelle. Pokam était, au début du XXe siècle le neuvième roi de Batoufam. La reine Yugang était certainement sa première épouse. Ces statues-portraits affirmaient la puissance de la dynastie. Conservés à l’abri des regards, on les sortait lors des grandes cérémonies. Ces deux portraits sont éblouissants : courbe de la nuque, raffinement des coiffures royales, immenses yeux en amandes, visages étirés et solennels, bras longs et minces, silhouettes fines et déliées, tout ici rappelle la majesté des personnages.

Le roi Pokam et la reine Yugang. Vue de dos. Sotheby's, 2 décembre.

Le roi Pokam et la reine Yugang.
Vue de dos.
Sotheby’s, 2 décembre.

Je ne peux m’empêcher de penser à Brancusi ou aux cariatides de Modigliani. Stylistiquement, je leur trouve une étrange ressemblance avec les représentations de Tel-Ell-Amarna et les canons esthétiques décidés par le pharaon. Les représentations du roi Pokan et de la reine Yugang sont pour moi la version plus moderne, plus africaine, des images d’Akhetaton et de Néfertiti. Ces statues merveilleuses, fascinantes, presque magiques sont estimées 1,3 à 1,6 million d’euros.

Figure de reliquaire Fang Gabon socle par Kichizô Inagaki. Estimation: 2 000 000 à 3 000 000 euros. Christie's, 3 décembre.

Figure de reliquaire Fang
Gabon
socle par Kichizô Inagaki.
Estimation: 2 000 000- 3 000 000 euros.
Christie’s, 3 décembre.

Chez Christie’s, l’amateur pourra contempler un archétype de la statuaire Fang : une figure de reliquaire de la collection André Fourquet et du célèbre marchand Paul Guillaume. C’est une effigie de bois, à la patine noire, suintante et huileuse, l’image votive d’un ancêtre. Il se tient debout, les jambes écartées, nu mais coiffé d’un postiche tressé à crête, le visage grave aux traits épurés. Là aussi, cette figure, maintes fois publiée, s’impose conne une œuvre majeure des Arts Premiers. Elle est estimée 2 à 3 millions d’euros.

Tête Akan, Région Twifo, Ville Hemang, Ghana. Estimation: 80 000-120 000 euros. Christie's, 3 décembre.

Tête Akan,
Région Twifo, Ville Hemang, Ghana.
Estimation: 80 000-120 000 euros.
Christie’s, 3 décembre.

Ces prix considérables ne doivent pas épouvanter le collectionneur en herbe et le faire fuir à toutes jambes. D’autres pièces sont bien plus abordables. C’est le cas chez Christie’s d’un bel ensemble de poulies dont les estimations oscillent entre 1 000 et 8 000 euros. Pour 7 000 euros (l’estimation basse) on pourra chez Sotheby’s acheter une effigie de chef Kongo pleine d’humanité et de sensibilité. Ce personnage assis en tailleur semble méditer. C’est la représentation du chef idéal, celui qui sait écouter, prendre le temps de la réflexion puis décider.

Masque de façade Iatmul, Moyen Sepik, Papouasie Nouvelle-Guinée. Estimation: 18 000-25 000 euros. Sotheby's, 2 décembre.

Masque de façade
Iatmul, Moyen Sepik, Papouasie Nouvelle-Guinée.
Estimation: 18 000-25 000 euros.
Sotheby’s, 2 décembre.

Toujours chez Sotheby’s, il faudra s’arrêter devant ce masque de façade du Moyen Sepik. Dans les villages de cette vallée de Papouasie, le masque symbolise le fait que la maison est une personne. Les yeux sont ronds, le nez et la bouche immenses. Le visage est mi-homme, mi-oiseau. Si vous vous rendez au musée du quai Branly, vous aurez l’occasion d’en voir d’autres dans le cadre de la très belle exposition consacrée à l’art de ces populations. Ce masque est estimé 18 000 à 25 000 euros.

Poulie Baoulé Côte d'Ivoire Estimation: 3 000-5 000 euros. Christie's, 3 décembre

Poulie Baoulé
Côte d’Ivoire
Estimation: 3 000-5 000 euros.
Christie’s, 3 décembre

Les têtes Akan en terre cuite sont également d’une grande beauté. Les coiffures sont souvent sophistiquées, le visage mince et fin, les yeux mi-clos. Ces statues funéraires étaient réalisées par des femmes. Elles sont douces et délicates comme cette tête de jeune femme présentée par Christie’s et estimée 80 000 à 120 000 euros

Statuette Baoulé Côte d'Ivoire Atelier du "Maître d'Ascher" Estimation: 40 000- 60 000 euros. Christie's, 3 décembre.

Statuette Baoulé
Côte d’Ivoire
Atelier du « Maître d’Ascher »
Estimation: 40 000- 60 000 euros.
Christie’s, 3 décembre.

Toujours dans la même maison, une statuette Baoulé représentant un dignitaire assis impressionne par son naturalisme et ses formes élégantes. Le personnage est nu, le visage et le cou scarifié, les bras ornés de lourds bracelets. Le bois a une belle patine brun-rouge. Il faisait certainement partie d’un autel utilisé par le devin. Cette pièce qui provient de la vente Vérité de 2006 est estimée 40 000 à 60 000 euros.

Statuette Kongo-Vili République Démocratique du Congo. Estimation: 7 000- 10 000 euros. Sotheby's, 2 décembre.

Statuette Kongo-Vili
République Démocratique du Congo.
Estimation: 7 000- 10 000 euros.
Sotheby’s, 2 décembre.

Enfin chez Sotheby’s, signalons une très amusante coupe anthropomorphe de la République Démocratique du Congo. Appartenant à la statuaire Mbuun, il s’agit d’un petit personnage debout, les membres fléchis, les paumes des mains tournées vers le ciel. Sa tête, aux traits schématiques, aux cheveux tressés est surdimensionnée et forme le réceptacle. Ce type de coupes était probablement utilisé dans des rituels de transmission de pouvoir. Cette coupe-sculpture, qui aurait pu inspirer les créateurs de héros de bandes dessinées, est estimée 30 000 à 50 000 euros.

Coupe Anthropomorphe Mbuun, République Démocratique du Congo. Estimation: 30 000- 50 000 euros. Sotheby's, 2 décembre.

Coupe Anthropomorphe
Mbuun, République Démocratique du Congo.
Estimation: 30 000- 50 000 euros.
Sotheby’s, 2 décembre.

Ventes Arts Premiers
Sotheby’s Paris, vente le 2 décembre 16h ; expositions les 27,28 et 30 novembre et 1er décembre.
Christie’s Paris, vente le 3 décembre 16h, expositions les 27,28 et 30 novembre et 1er et 2 décembre.
copyright: Sotheby’s/art digital studio et Christie’s images limited 2015

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Punchy mon merveilleux petit cairn terrier #dogs #dogslovers #chiens #monchien #mydog #ilovemydog #cairnterrier #cairnterrierlove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page