Jozef Van Ruyssevelt, de l’ombre à la lumière

marche-de-l-art, publié le

Jozef Van Ruyssevelt Derrière la maison,1963 Eau-forte et aquatinte. Collection privée.

Jozef Van Ruyssevelt
Derrière la maison,1963
Eau-forte et aquatinte.
Collection privée.

Peu connu ou inconnu du public français, Jozef Van Ruyssevelt (1941-1985) est un peintre et graveur flamand à la fois sombre, mélancolique, lumineux et presque joyeux. Grâce à la fondation Custodia qui lui consacre une exposition, on peut découvrir son œuvre. A contempler ses gouaches, pastels et eaux-fortes, on oscille en permanence entre l’intimité secrète des intérieurs et les couleurs franches de la nature et des fleurs. On passe comme l’artiste de la joie à la dépression, de la beauté d’un bouquet au bord d’une fenêtre à la simplicité d’une chaise au milieu d’une pièce.

Jozef Van Ruyssevelt Bouquet dans un bocal, 1981. Pastel. Fondation Custodia, collection Frits Lugt.

Jozef Van Ruyssevelt
Bouquet dans un bocal, 1981.
Pastel.
Fondation Custodia, collection Frits Lugt.

Professeur à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, Jozef Van Ruyssevelt était un graveur virtuose. Il travaillait sans arrêt fasciné par le moindre objet du quotidien, une chaise, un buffet, une commande, un vase, de la vaisselle faisant de ces objets inanimés le thème central de nombre de ses gravures. Dans ses scènes d’intérieur, tout est silencieux, calme, tranquille et presque inquiétant. L’atmosphère recueillie inquiète et fascine, un peu comme dans l’univers d’Hammershoï ou de Hopper. Dans ses gravures, grâce à un réseau de hachures, il arrive à évoquer la nuit qui tombe, les reflets de la lumière du jour sur le bois des meubles bien cirés ou la transparence du verre dans les rayons du soleil.

Jozef Van Ruyssevelt Vue de l'atelier, 1979. Eau-forte. Rijskmuseum Amsterdam.

Jozef Van Ruyssevelt
Vue de l’atelier, 1979.
Eau-forte.
Rijksmuseum Amsterdam.

Avec ses gouaches et ses pastels, tout s’illumine. La lumière jaillit de toute part, nous submerge. Les murs de briques des maisons reflètent le pâle soleil du Nord. Le ciel a un aspect gris-bleu, le gazon des jardins est bien vert. Rien ne bouge, nulle âme à l’horizon ne perturbe le silence écrasant et la paisible torpeur d’un après-midi de printemps. Dans les intérieurs proprets, les vases de fleurs apportent une touche d’insouciance.

Jozef Van Ruyssevelt La chaise, 1979. Eau-forte. Rijksmuseum, Amsterdam.

Jozef Van Ruyssevelt
La chaise, 1979.
Eau-forte.
Rijksmuseum, Amsterdam.

L’œuvre de l’artiste évoque en permanence une sourde tristesse ou un amour infini de la monotonie de la vie quotidienne. Le 20 mars 1985 au matin, l’artiste se jettera sous un train. Peu avant il écrivait : « j’espère que les gens ressentiront plus tard quelque chose en regardant mon travail ». Nulle inquiétude à ce sujet. Son œuvre est émouvante.

Exposition Jozef Van Ruyssevelt, Fondation Custodia, jusqu’au 30 avril 2016, 121 rue de Lille 75007 Paris, tous les jours sauf le lundi de 12h à 18h.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Punchy mon merveilleux petit cairn terrier #dogs #dogslovers #chiens #monchien #mydog #ilovemydog #cairnterrier #cairnterrierlove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page