Les belles feuilles de Christie’s

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

François Boucher (1703-1770) Femme nue allongée (recto), esquisse d'une femme nue (verso) Estimation: 60 000 à 100 000 euros.

François Boucher (1703-1770)
Femme nue allongée (recto), esquisse d’une femme nue (verso)
Estimation: 60 000 à 100 000 euros.

Profitant du salon du dessin et de la présence dans la capitale de nombreux collectionneurs, conservateurs et trustees de grands musées, Christie’s organise deux belles ventes qui devraient titiller la fibre acheteuse de bien des amateurs en raison de la quantité d’œuvres proposées (227 au total) mais aussi et surtout de la qualité.

Mary Cassatt (1844-1926) Sara au bonnet et au manteau Estimation: 250 000 à 350 000  euros.

Mary Cassatt (1844-1926)
Sara au bonnet et au manteau, vers 1904
Estimation: 250 000 à 350 000 euros.

Vos yeux n’en reviendront certainement pas et votre portefeuille risque fort de s’alléger.
Certaines pièces sont d’une rare beauté. En parcourant les salles d’exposition, vous pourrez oser les comparaisons les plus incongrues et parcourir ainsi plusieurs siècles de dessins.
Je m’y suis livré et c’est un véritable bonheur.

Charles de la Fosse (1636-1716) Jeune homme drapé tourné vers la droite Estimation: 20 000 à 30 000 euros.

Charles de la Fosse (1636-1716)
Jeune homme drapé tourné vers la droite
Estimation: 20 000 à 30 000 euros.

Un nu de Boucher, délicat, subtil et sensuel est confronté à une fée aux griffons, plus sulfureuse et énigmatique de Gustave Moreau.

Maurice Quentin de La Tour (1704-1788) Portrait de Pierre-Claude Nivelle de la Chaussée. Estimation: 70 000 à 100 000 euros.

Maurice Quentin de La Tour (1704-1788)
Portrait de Pierre-Claude Nivelle de la Chaussée.
Estimation: 70 000 à 100 000 euros.

Un portrait de petite fille aux bonnes joues roses, coiffée d’un joli chapeau de Mary Cassatt regarde avec confiance un honorable lettré, membre de l’académie croqué par Quentin de la Tour.

Paul Gauguin(1848-1903) L'ibis bleu , 1892 Estimation: 500 000 à 800 000 euros.

Paul Gauguin(1848-1903)
L’ibis bleu , 1892
Estimation: 500 000 à 800 000 euros.

Un jeune homme drapé de Charles de la Fosse, héros antiquisant, se tourne vers une scène tahitienne de Gauguin de jouissance assumée.

Paul Delvaux (1897-1994) La plage, juin 1972 Estimation: 35 000 à 45 000 euros.

Paul Delvaux (1897-1994)
La plage, juin 1972
Estimation: 35 000 à 45 000 euros.

Sur la plage de Delvaux, des femmes nues, froides et distantes évoluent indifférentes à la vue animée et joyeuse de l’avenue Foch de Giuseppe Nittis.

Gustave Moreau (1826-1898) La fée aux griffons Estimation: 150 000 à 250 000 euros.

Gustave Moreau (1826-1898)
La fée aux griffons
Estimation: 150 000 à 250 000 euros.

Et si dans cette ballade parmie les belles feuilles vous craquez, tant mieux. Vous serez l’heureux propriétaire d’un beau dessin !

Iuseppe de Nittis (1846-1884) L'arc de Triomphe depuis l'avenue Foch, vers 1878-1879 Estimation: 150 000 à 250 000 euros.

Iuseppe de Nittis (1846-1884)
L’arc de Triomphe depuis l’avenue Foch, vers 1878-1879
Estimation: 150 000 à 250 000 euros.

Ventes de dessins de Christie’s Paris les 31 mars et 1er avril.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Punchy mon merveilleux petit cairn terrier #dogs #dogslovers #chiens #monchien #mydog #ilovemydog #cairnterrier #cairnterrierlove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page