Art Paris en mode mineur!

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Bang Hai Ja Vibration de lumière, 2014. Galerie Françoise Livinec.

Bang Hai Ja
Vibration de lumière, 2014.
Galerie Françoise Livinec.

L’édition 2016 d’Art Paris Art Fair qui se tient actuellement au Grand Palais ne marquera pas les esprits. 2016 n’est pas un très bon cru. En se promenant dans les allées, l’œil n’est jamais attiré par l’œuvre d’un artiste inconnu et prometteur. L’amateur sourit parfois en regardant des peintures qu’on pourrait croire sorties de l’atelier de peintres du dimanche. Il s’étonne également de la sélection, d’une rare médiocrité, proposée par certaines galeries. Il est effaré par le mauvais goût tonitruant, la ringardise d’autres propositions. A la limite, on aurait presque envie de parcourir le Grand Palais au pas de course pour en ressortir au plus vite quitte à affronter des trombes d’eau.

Axel Cassel Le petit vortex, 2009. Galerie Koralewski.

Axel Cassel
Le petit vortex, 2009.
Galerie Koralewski.

Pourtant, l’amateur consciencieux s’accroche et cherche la bonne pioche, le moment miraculeux pendant lequel, face à un tableau, un dessin, une sculpture il éprouvera une émotion. Et heureusement il y en a.

Christine Crozat Autoportrait à la fleur. Galerie Françoise Besson.

Christine Crozat
Autoportrait à la fleur.
Galerie Françoise Besson.

Cette année Art Paris Art Fair a invité les artistes coréens. Ce sont justement ces artistes que défend avec passion la galerie parisienne Françoise Livinec. Vous y contemplerez les œuvres minérales et dépouillées de Choi Jun Kun-Sea confrontées aux tableaux de Loïc le Groumellec. Vous y verrez les tableaux solaires et lumineux de Bang Hai Ja. Vous resterez en contemplation devant les toiles de Won Sou-Yeol, vagues noires sur fond blanc jaillissant de nulle part, s’enroulant ou se déroulant à l’image d’estampes anciennes. Les œuvres de cette artiste sont envoutantes.

Pino Deodato Sans titre, 2014. Progettoarte.

Pino Deodato
Sans titre, 2014.
Progettoarte.

La galerie Koralewski consacre son espace à l’œuvre Axel Cassel, artiste récemment décédé dont les sculptures d’hommes-lianes, d’hommes-feuilles sont d’une rare poésie, l’image même de la communion de l’être humain avec la nature. Seule la tête émerge, surnage de ces formes souples. La terre et l’homme ne font qu’un et fusionnent. C’est splendide.

Won Sou Yeol Galerie Françoise Livinec.

Won Sou Yeol
Sans titre, 1992.
Galerie Françoise Livinec.

Dans un style très différent, la galerie Huberty-Breyne présente les paysages urbains de Dominique Corbasson et François Avril. Il s’agit de vues de New York. Chez la première, la ville a un aspect joyeux et coloré et inspire la joie de vivre. La vision de François Avril est plus architecturée, plus froide et n’est pas sans rappeler les vues de Manhattan de Boutet de Monvel.

Stéphane Erouane Dumas Grand chêne givré, 2015. Galerie Fred Lanzenberg.

Stéphane Erouane Dumas
Grand chêne givré, 2015.
Galerie Fred Lanzenberg.

La galerie Taménaga présente les grandes toiles de Takehiko Sugawara. Son œuvre s’inspire des plus beaux paravents japonais de paysages de la période Momoyama. En les regardant on navigue entre tradition séculaire et modernisme absolu.

Dominique Corbasson New York bleu. Galerie Huberty-Breyne.

Dominique Corbasson
New York bleu.
Galerie Huberty-Breyne.

Les œuvres de Stéphane Erouane Dumas chez Fred Lanzenberg évoquent également la nature, les arbres, la forêt, le tout plongé dans une nébulosité apaisante.

Takehiko Sugawara Usuzumi-Touka 2015. Galerie Taménaga.

Takehiko Sugawara
Usuzumi-Touka 2015.
Galerie Taménaga.

Christine Crozat, exposée par la galerie François Besson, réalise des autoportraits de fleurs ; C’est simple, élégant, dépouillé. Un résumé de la beauté.

François Avril Galerie Huberty-Breyne.

François Avril
HKIII, 2015.
Galerie Huberty-Breyne.

Proposés par Progettoarte, les petits personnages de Pino Deodato collés à des livres, suspendus sur un mur sont naïfs et poétiques. Ils vous mettent de bonne humeur.

Art Paris Art Fair 2016, Grand Palais, du 31 mars au 3 avril.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

4 commentaires

hharrari

article intéressant


Répondre

Tadeusz Koralewski

Je suis ravi , sincèrement ravi , cher Robin de savoir ô combien vous appréciez cette oeuvre sublime d’Axel Cassel …
Chapeau bas ! pour votre exigence et votre sensibilité …
Tadeusz Koralwski


Répondre

Vidal Immobilier

Ce sont de véritables chef d’oeuvres…nous en exposons dans notre agence immobilière à Marseillan, un peu dans le style de la dernière illustration!


Répondre

Christophe

Du vrai art, rien à dire :)


Répondre

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Bas de colonne à la maison municipale de Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praguejetaime #praha #artnouveau #secession #jugendstil #jugendstill #czechart #czecharchitecture

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page