Les enchères millionnaires de la vente Boutet de Monvel

marche-de-l-art, publié le

Portrait du Maharadjah d'Indore  Adjugé 2 100 000 euros sur une estimation de 300 000 à 500 000 euros.

Portrait du Maharadjah d’Indore
Adjugé 2 100 000 euros sur une estimation de 300 000 à 500 000 euros.

Hier soir, galerie Charpentier, l’ambiance était électrique et joyeuse pour la première vacation consacrée à la collection Boutet de Monvel. Le public avait l’impression de participer à la renaissance, à la reconnaissance d’un grand artiste français hier encore totalement inconnu du grand public.

Et cette reconnaissance s’est transformée pour ses plus beaux tableaux en véritable triomphe. La vente comprenait deux lots majeurs : l’autoportrait de Bernard Boutet de Monvel sur fond de place Vendôme et le portrait du Maharadjah d’Indore en costume de cour traditionnel avec à son cou un collier de perles et deux diamants de 47 carats chacun.
Selon vous, de ces deux œuvres magistrales, laquelle a enregistré la plus haute enchère ? Plutôt que de vous laisser vous perdre en conjectures, je vous donne un indice sous forme de proverbe : « A tout seigneur, tout honneur ».

Autoportrait Place Vendôme de Bernard Boutet de Monvel. Adjugé 1 450 000 euros sur une estimation de 200 000 à 300 000 euros.

Autoportrait Place Vendôme de Bernard Boutet de Monvel.
Adjugé 1 450 000 euros sur une estimation de 200 000 à 300 000 euros.

Vous l’avez deviné. C’est le Maharadjah d’Indore qui a suscité le plus d’enthousiasme. Après une belle bataille d’enchères entre la salle et les téléphones, le portrait, estimé 300 000 à 500 000 euros a trouvé preneur pour la bagatelle de 2 100 000 euros.
Quant à l’autoportrait de l’artiste, il n’a pas démérité. Estimé 200 000 à 300 000 euros, il s’est envolé jusqu’à 1 450 000 euros sous une salve d’applaudissements nourris de la salle.
N’oubliez pas qu’à ce prix d’adjudication, il faut ajouter les frais, soit, si je ne me trompe 409 200 euros pour le Maharadjah et 351 600 euros pour Bernard Boutet de Monvel.
La vente se poursuit aujourd’hui sous le marteau des commissaires-priseurs de Sotheby’s et les prix ne devraient pas faiblir !
Sotheby’s, collection Boutet de Monvel, 5 et 6 avril.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Veules-les-Roses dans le pays de Caux #normandie #normandietourisme #paysdecaux #paysdecauxmaritime #normandy

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page