Narcisse à la découverte de son reflet

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Godfried Schalcken (1643-1706) Narcisse, signé et daté 1676. Prix: 57 500 euros.

Godfried Schalcken (1643-1706)
Narcisse, signé et daté 1676.
Prix: 57 500 euros.

Godfried Schalcken (1643-1706) n’est certainement pas le plus connu des peintres hollandais du Siècle d’or. Pourtant il fit une belle carrière. Formé dans l’atelier de Gérard Dou, il reprit sa technique du clair-obscur dans de beaux tableaux aux effets de lumière à la bougie. De 1692 à 1699, il travaille à Londres à la cour de Guillaume III dont il réalise le portrait. Et c’est à Saint-Etienne, le 28 avril dernier que Maîtres Agnès Carlier et Dominique Imbert, de l’hôtel des ventes du Marais, proposaient aux enchères une toile de l’artiste datée de 1676. Elle représente Narcisse, le beau chasseur qui, s’abreuvant à une source, voit son reflet dans l’eau et en tombe amoureux. On connait la triste fin de l’histoire. Restant de longs jours à se contempler et à désespérer de ne pouvoir saisir son image adorée, il dépérit et finit pas mourir de cette passion. A l’endroit où l’on trouve son corps, la légende veut qu’on découvre des fleurs blanches qui portent aujourd’hui son nom.
Le tableau de Godfried Schalcken nous montre Narcisse lorsqu’il découvre son image. Il semble surpris par cette image de beauté. Notre chasseur est presque timoré. On est loin du Narcisse arrogant et prétentieux de certains peintres. Mais l’artiste rend grâce à sa beauté. La nature environnante baigne dans une lueur de crépuscule, la forêt agissant comme un écran protégeant la carnation éburnéenne de notre héros. Le corps est mince, musclé, le visage rond, la chevelure blonde et bouclée. Narcisse est l’incarnation de la beauté masculine des pays du Nord. Il découvre sa perfection et s’en étonne. Il n’est pas encore tombé amoureux de son image. Cette passion dévastatrice et autodestructrice n’est pas encore née.
Ce très beau tableau a été adjugé 57 500 euros.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Porte d'immeuble à Prague avec atlante #prague #praha #praguejetaime #prahailoveyou #pragueiloveyou #ilovepraha #iloveprague #iloveyoupraha #artnouveau #secession #jugendstil #jugendstill #czechart #czecharchitecture

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page