L’Orient, l’art et l’homme…

marche-de-l-art, publié le

Tête masculine en albâtre, art sud-arabique, fin du Ier millénaire avant J-C. Estimation: 14 000 à 18 000 euros.

Tête masculine en albâtre, art sud-arabique, fin du Ier millénaire avant J-C.
Estimation: 14 000 à 18 000 euros.

Loin des barbus furieux et ignares de Daech, loin des destructeurs hystériques de Palmyre, loin des « martyrs » assoiffés de meurtres et de sang, l’Orient est le creuset de multiples civilisations aux cultures raffinées et aux expressions artistiques sophistiquées.
L’humanisme n’est pas seulement une création de l’Occident. Il irrigue également l’Orient. Dans sa vente du 24 mai prochain consacrée aux arts de l’Orient, Artcurial en apporte la démonstration en proposant de nombreuses images de femmes et d’hommes de ces pays lointains. Les objets proposés vont du troisième millénaire avant Jésus-Christ au XIX e siècle. On y découvre des lettrés de palais perses ou indiens, des guerriers safavides mais également trois pièces d’une beauté unique.

Buste royal en bronze, art sassanide, vers le Ve siècle. Estimation: 200 000 à 250 000 euros.

Buste royal en bronze, art sassanide, vers le Ve siècle.
Estimation: 200 000 à 250 000 euros.

Commençons par la plus ancienne. Il s’agit d’une statuette masculine, une idole assise, des civilisations de l’Indus (2 800- 2 600 avant J-C). Les bras repliés en avant, le buste est recouvert d’un plastron. Le visage est à peine esquissé : grands sourcils, petit nez, bouche en virgule et yeux rectangulaires en pâte de verre. L’homme est serein, heureux. La vie lui sourit. Il a confiance dans l’humanité. Cette petite statue d’une vingtaine de centimètres est d’une grande modernité. On pourrait croire qu’elle a servi de modèle aux gentils humanoïdes des grands films de science-fiction.
Plus hiératique est cette tête en albâtre, typique de l’art sud-arabique de la fin du premier millénaire avant J-C. L’homme barbu a de grands yeux en amande, de larges sourcils, des lèvres délicates et un long cou fin. Il s’agit certainement d’un jeune patricien sûr de lui, de sa beauté et de ses prérogatives. Il ne fait preuve d’aucune morgue propre à sa classe. Il est calme et lui aussi heureux, épanoui dans ce pays de la mythique reine de Saba, décrit comme un paradis sur terre.

idole en terre cuite, vallée de l'Indus, Mehrgarh, 2 800- 2 600 avant J-C. Estimation:12 000 à 15 000 euros.

idole en terre cuite, vallée de l’Indus, Mehrgarh, 2 800- 2 600 avant J-C.
Estimation:12 000 à 15 000 euros.

Enfin, un buste de personnage royal en bronze attire l’attention. L’homme est richement paré : couronne surmontée d’un croissant de lune, pendants d’oreilles et collier de grosses perles. Sa barbe est parfaitement taillée. Ses cheveux bouclés tombent en deux masses bouclées. Ce « hipster sassanide » a quinze siècles. Dans toute sa majestueuse splendeur, il est très sûr de lui. Mais son sourire légèrement ironique laisse à penser qu’il a conscience que sa puissance, toute importante qu’elle puisse être, est temporaire.
Arts d’Orient, Artcurial, 24 mai 2016

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Siméon Solomon #preraphaelites #preraphaelist #preraphaelism #preraphaelitebrotherhood #simeonsolomon #englishart #englishartist #englishartists #englishpainter

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page