Les arts premiers en majesté

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Masque en ivoire, Lega, République démocratique du Congo (haut 21 cm). Estimation: 1 à1,5 million.

Masque en ivoire, Lega, République démocratique du Congo (haut 21 cm).
Estimation: 1 à1,5 million.

Paris a la réputation d’être la capitale mondiale des grandes ventes d’arts premiers. Alors que la France fête les dix ans du musée du quai Branly, Sotheby’s en apportera l’éblouissante démonstration le 22 juin prochain. Bravo à Marguerite de Sabran la directrice du département Arts d’Afrique et d’Océanie qui a réussi à réunir tant de pièces exceptionnelles dont certaines provenant de la collection de Daniel et Marian Malcolm. C’est bien simple, à feuilleter les deux catalogues, on écarquille les yeux à chaque page !

Statue d'ancêtre primordial, Sénufo, Côte d'Ivoire, (haut 64 cm)

Statue d’ancêtre primordial, Sénufo, Côte d’Ivoire, (haut 64 cm).
Estimation: 600 000 à 900 000 euros.

La collection Malcolm est magnifique. C’est en 1966 que ce couple d’Américains, en vacances à Paris, découvre par hasard l’art africain. Pour échapper à la chaleur de l’été ils entrent au Grand Palais et visitent une exposition consacrée à l’influence de la sculpture africaine sur l’art contemporain en Occident. Le virus était inoculé et dès leur retour à New York, les Malcolm hantent, pendant leurs week-ends les galeries. Ils apprennent, se documentent et achètent en fonction de leurs émotions mais aussi de leurs moyens. Aujourd’hui Marian, veuve, se sépare de pièces proprement sublimes et espère que les acquéreurs qui vivront avec ces créations en tireront autant de plaisir qu’elle et son mari.

Statue féminine Chokwe, Angola, (Haut 35,5 cm). Estimation: 1,5 à 2 millions d'euros.

Statue féminine Chokwe, Angola, (Haut 35,5 cm).
Estimation: 1,5 à 2 millions d’euros.

La figure la plus étonnante est celle de la reine Chokwe. Cette représentation d’une souveraine mythique, sculpturale et puissante, à la chevelure spectaculaire, aux seins épanouis, au visage déterminé et aux yeux mi-clos s’impose au spectateur malgré sa taille modeste (35,5cm de haut). C’est une image extraordinaire de féminité triomphante.
Tout aussi impressionnante est la statue d’ancêtre primordial (Sénufo, Côte d’Ivoire). C’est une vision de beauté éternelle de l’homme : larges épaules, taille étroite, visage à la mâchoire puissante, tout traduit la volonté de l’artiste d’incarner la force de la création.

Siège de prestige, Rurutu, Iles Australes, Polynésie (long 49 cm). Estimation: 500 000 à 700 000 euros.

Siège de prestige, Rurutu, Iles Australes, Polynésie (long 49 cm).
Estimation: 500 000 à 700 000 euros.

Dans un esprit très différent, une statue double des Baulé de Côte d’Ivoire surprend. Elle représente deux esprits de la nature. Les deux personnages sont beaux, calmes et sereins. Elles incarnent des esprits et selon la tradition plus la statue était belle, plus l’esprit était bienveillant. Les deux personnages, bien que différents, ne font qu’un. En somme, ils figurent l’ambiguïté, la dualité qu’il peut y avoir en tout être.

Cour Kuba, République démocratique du Congo, (haut 23 cm). Estimation: 70 000 à 90 000 euros.

Coupe Kuba, République démocratique du Congo, (haut 23 cm).
Estimation: 70 000 à 90 000 euros.

La vente propose d’autres objets, d’autres collections d’une qualité égale.
C’est notamment le cas d’un siège Rurutu des îles australes de Polynésie. D’une simplicité totale dans ses courbes épurées, d’une élégance intemporelle, on pourrait croire qu’il s’agit de la dernière création d’un grand designer brésilien. Ce siège a été rapporté d’Océanie par George Bennet mandaté par la London Missionary Society. Il lui a été offert par un notable, probablement le roi lui-même. Il était réservé à des personnages de haut rang, une princesse royale par exemple.

Couple de statues Sénufo, Côte d'Ivoire, (haut 24,5 et 24,2 cm). Estimation: 60 000 à 90 000 euros.

Couple de statues Sénufo, Côte d’Ivoire, (haut 24,5 et 24,2 cm).
Estimation: 60 000 à 90 000 euros.

Un autre joyau est proposé aux enchères. Il s’agit d’un masque Lega en ivoire qui appartenait à Adolphe et Suzanne Stoclet. Ce couple de grands bourgeois belges est surtout connu pour sa passion pour la Sécession viennoise et la construction à Bruxelles de l’extraordinaire palais qui porte leur nom. Les formes anguleuses, le dépouillement du visage en font une figure religieuse, un symbole de la vie dans l’au-delà.

Statue double, Baulé, Côte d'Ivoire (haut 45 cm). Estimation: 120 000 à 180 000 euros.

Statue double, Baulé, Côte d’Ivoire (haut 45 cm).
Estimation: 120 000 à 180 000 euros.

Un masque Baulé montre une autre facette de l’art africain. Beaucoup plus élaboré que le masque Lega avec sa coiffure sophistiquée, la majesté d’un visage allongé au nez fin, il incarne une sorte de beauté idéale.
Une coupe anthropomorphe Kuba, du Congo, répond au même souhait de perfection. Il s’agit d’une coupe à vin de palme réservée aux membres de la famille royale. Elle prend la forme d’un être humain au visage scarifié, au cou orné de motifs champlevés. Les traits sont doux et arrondis donnant ainsi l’impression que le personnage médite.

Statue Nkisi, Kongo, République démocratique du Congo, (haut 57 cm). Estimation: 120 000 à 180 000 euros.

Statue Nkisi, Kongo, République démocratique du Congo, (haut 57 cm).
Estimation: 120 000 à 180 000 euros.

Du Congo encore, on ne peut qu’admirer une statue Nkisi. Elle appartenait à Georges Thomann (1872-1943), administrateur colonial. La position du corps, le visage tourné sur le côté, la position des mains relevées sur le devant, le regard perplexe et irrité sont inhabituels au point de donner l’impression que la statue va prendre vie et s’avancer vers nous.

Masque Baulé, Côte d'Ivoire, (haut 40 cm). Estimation: 40 000 à 60 000 euros.

Masque Baulé, Côte d’Ivoire, (haut 40 cm).
Estimation: 40 000 à 60 000 euros.

Enfin, évoquons ce couple Sénufo (Côte d’Ivoire). Le personnage féminin, assis sur un tabouret est plus grand que son partenaire. Les coiffes sont très stylisées, les corps fortement cambrés, les visages d’un prognathisme exagéré. Ce couple donne une impression d’impatience comme s’ils attendaient un évènement.

En tout cas, pour les amateurs d’arts d’Afrique et d’Océanie, cette vente est un bel évènement à ne pas manquer !

Sotheby’s Paris, arts d’Afrique et d’Océanie, 22 juin, exposition galerie Charpentier 76 Fbg Saint-Honoré, 75 008 Paris du 18 au 21 juin de 10h à18h.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Porte d'immeuble à Prague avec atlante #prague #praha #praguejetaime #prahailoveyou #pragueiloveyou #ilovepraha #iloveprague #iloveyoupraha #artnouveau #secession #jugendstil #jugendstill #czechart #czecharchitecture

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page