Alfred de Vigny: une vente littéraire et romantique

marche-de-l-art, publié le

Bracelet en or offert par Alfred de Vigny à son épouse avec son portrait. Estimation: 6 000 à 8 000 euros.

Bracelet en or offert par Alfred de Vigny à son épouse avec son portrait.
Estimation: 6 000 à 8 000 euros.

Qui d’entre nous enfant n’a pas peiné sur l’apprentissage des longs poèmes d’Alfred de Vigny (1797-1863) qu’il fallait déclamer devant la maîtresse attentive ! J’ai souvenir de l’un d’entre eux « La mort du loup » qui narre la traque de l’animal. Le poète y laisse transparaître son pessimisme et sa misanthropie. A la fin du long poème, il dit : « A voir ce que l’on fut sur terre et ce qu’on laisse, seul le silence est grand ; tout le reste est faiblesse ».
Pourtant Alfred de Vigny n’est pas seulement l’écrivain désabusé et amer du romantisme. Jeune sous-lieutenant de la Maison du roi, il est également l’amant passionné de Marie Dorval, le précurseur du roman historique, l’auteur qui se mêle de politique rejetant les Orléans pour se rallier ensuite au Second Empire, l’homme qui peine à se faire élire à l’Académie française…

Portrait d'Alexandre Dumas, extrait de l'album de portraits photographiques de Gustave le Gray (1820-1884). Estimation: 120 000 à 150 000 euros.

Portrait d’Alexandre Dumas, extrait de l’album de portraits photographiques de Gustave le Gray (1820-1884).
Estimation: 120 000 à 150 000 euros.

Figure emblématique du romantisme, sa collection jusqu’à présent pieusement conservée par les descendants de sa légataire universelle, sera mise en vente le 15 novembre prochain par la maison Artcurial. C’est un incroyable ensemble d’aquarelles, d’objets, de photographies, de livres, manuscrits, lettres d’artistes, écrivains et grands musiciens. En parcourant le catalogue de la vente, on redécouvre la vie intellectuelle riche, diverse et trépidante de cette époque. On se remémore les longs poèmes de Vigny, ses pièces et ses romans qui faisaient de lui, selon les dires de ses contemporains le Walter Scott français.

Vers de Victor Hugo "Un chant de fête de Néron". Extrait de l'album  amicorum de 58 feuilles d'Alfred de Vigny. Estimation: 80 000 à 100 000 euros.

Vers de Victor Hugo « Un chant de fête de Néron ».
Extrait de l’album amicorum de 58 feuilles d’Alfred de Vigny.
Estimation: 80 000 à 100 000 euros.

Que sélectionner dans cet ensemble remarquable de 146 lots ? Difficile de faire un choix. La correspondance est passionnante car elle évoque les liens qui unissaient Alfred de Vigny à Victor Hugo, Honoré de Balzac, Hector Berlioz, Franz Liszt ou encore Alexandre Dumas ou Alphonse de Lamartine.
Puis il y a tous les brouillons et manuscrits de l’homme de lettres dont celui de mon poème préféré « La Mort du loup » estimé 4 000 à 5 000 euros.
On trouve également un merveilleux bracelet en or de style néogothique orné d’une miniature du jeune écrivain. Il l’avait offert à son épouse anglaise Lydia Bunbury. C’est la raison pour laquelle la miniature est encadrée de fleurs de lys françaises et de lions anglais symbolisant par leur union, le rapprochement des deux nations. Ce beau bijou est estimé 6 000 à 8 000 euros.
Il faut aussi s’arrêter sur un grand album photographique de Gustave Le Gray (1820-1884). Il contient des portraits réalisés au studio du photographe, sis au 35 boulevard des Capucines. On y voit Alexandre Dumas en pied, des personnalités du Tout Paris comme, le prince Murat la princesse Czartoriska ou le prince Menchikoff, Gustave le Gray lui-même, Théodore de Banville, Ismaïl Pacha, vice-roi d’Egypte… Cet ensemble exceptionnel est estimé 120 000 à 150 000 euros.

Partition de Franz Liszt "Moïse" Extrait de l'album amicorum de 58 feuilles d' Alfred de Vigny. Estimation: 80 000 à 100 000 euros.

Partition de Franz Liszt « Moïse »
Extrait de l’album amicorum de 58 feuilles d’ Alfred de Vigny.
Estimation: 80 000 à 100 000 euros.

Puis on se penche sur l’Album Amicorum d’Alfred et de Lydia de Vigny. Il comprend une miniature de l’écrivain et 58 feuillets de vers, dessins, pages de musique des grands talents de l’époque. On y découvre notamment un chant de Berlioz, des dessins à la mine de plomb d’Eugène Delacroix, des notes d’Alfred de Musset, des portées de Franz Liszt, des écrits de Chateaubriand ou de Victor Hugo. Ce précieux recueil est estimé 80 000 à 100 000 euros.

Projet de costule pour une pièce de Victor Hugo "Amy Robsart". Aquarelle d'Eugène Delacroix. Estimation: 10 000 à 15 000  euros.

Projet de costume pour une pièce de Victor Hugo « Amy Robsart ».
Aquarelle d’Eugène Delacroix.
Estimation: 10 000 à 15 000 euros.

Enfin on remarque des aquarelles dont notamment deux projets de costumes pour une pièce de Victor Hugo « Amy Robsart » réalisés par Eugène Delacroix et estimés chacun entre 10 000 et 15 000 euros.

Avec cette vacation, nous redevenons ces jeunes lycéens plongés dans l’étude passionnante de la vie intellectuelle en France au XIXe siècle. Un vrai plaisir !

Collection Alfred de Vigny, vente Artcurial le 15 novembre 2016, Exposition du jeudi 10 au lundi 14 novembre de 11h à 18h
Copyright: Artcurial

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Chaise, vers 1905, par Yrjö Oskari Blomstedt #finnishart #finnishartist #finnishfurniture #1900 #artnouveaustyle #artnouveau #jugendstil #museedorsay #orsaymuseum

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page