Alain Delon vend ses bronzes de Rembrandt Bugatti

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Deux grands léopards vers 1913 estimation: 500 000 à 700 000 euros

Deux grands léopards
Vers 1913
Estimation: 500 000 à 700 000 euros

Dans le célèbre film de Visconti, il n’était pas « Le Guépard », Don Fabrizio, prince de Salina interprété par Burt Lancaster mais son neveu le fougueux Tancrède Falconeri qui épousera la jolie fille d’un roturier.
Dans ce rôle majeur de sa longue carrière, Alain Delon est un félin, l’héritier du guépard s’adaptant à l’évolution d’un monde dans lequel Don Fabrizio ne veut plus combattre. Il passe le flambeau à Tancrède pour que l’aristocratie déclinante des Bourbon à laquelle il appartient puisse renaître dans le nouveau royaume d’Italie.

Eléphant d'Afrique et trois gazelles 1905 Estimation: 350 000 à 500 000 euros

Eléphant d’Afrique et trois gazelles
1905
Estimation: 350 000 à 500 000 euros

Alain Delon n’a jamais caché son goût pour les félins, pour la faune sauvage. Leur liberté, leur puissance le fascine. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que l’acteur ait été l’un des premiers grands collectionneurs de Rembrandt Bugatti. Il reconnait avec humour qu’à une époque pour lui Bugatti, c’était surtout les voitures créées par le frère de Rembrandt Ettore.

Mais il a vite découvert les bronzes de Rembrandt et sa passion pour les bronzes animaliers est née. Pour lui, ce qui fait la valeur d’une œuvre, c’est ce qu’il ressent. Et il a ainsi acheté ses coups de cœur, ces animaux qui, d’une certaine façon, le représentent. Aujourd’hui, il met en vente chez Christie’s 12 bronzes de Bugatti.
Ils sont magnifiques. Vous y verrez notamment deux grands léopards, des panthères l’une se léchant la patte, l’autre au repos, une petite panthère assise mais aussi un cerf bramant ou un éléphant d’Afrique avec trois gazelles.

Les panthères n l'une se léchant la patte, l'autre au repos 1905 Estimation: 300 000 à 500 000 euros

Les panthères n l’une se léchant la patte, l’autre au repos
1905
Estimation: 300 000 à 500 000 euros

Aujourd’hui, Rembrandt Bugatti est le plus coté des artistes animaliers. Ses félins, les pièces les plus recherchées, atteignent facilement 300 000 à 500 000 euros dans les salles de ventes mais c’est un babouin qui a atteint le record mondial pour l’artiste de 1,7 million d’euros. Ses éléphants sont également appréciés, l’un d’entre eux ayant obtenu 908 000 euros chez Christie’s en 2006. Pour trouver des bronzes à moins de 100 000 euros il faut s’intéresser aux oiseaux et autres volatiles. Une cigogne au repos de la collection Delon est ainsi estimée 30 000 à 50 000 euros alors qu’un pélican en conversation pourrait atteindre 50 000 à 70 000 euros.

Petite panthère assise 1906 Estimation: 100 000 à 150 000 euros

Petite panthère assise
1906
Estimation: 100 000 à 150 000 euros

Ce bestiaire de bronze est exposé avenue Matignon. Il faut les contempler pour apprécier la puissance de ces sculptures, leur pouvoir magnétique. Ces animaux nous fascinent et nous rappelent qu’ils sont la beauté du monde.

Vente des bronzes d’Alain Delon, Christie’s Paris, 22 novembre 2016, exposition du 17 au 21 novembre, 9 avenue Matignon 75008 Paris.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Chaise, vers 1905, par Yrjö Oskari Blomstedt #finnishart #finnishartist #finnishfurniture #1900 #artnouveaustyle #artnouveau #jugendstil #museedorsay #orsaymuseum

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page