De la Chine à Marylin Monroe, un parcours contemporain chez Christie’s

marche-de-l-art, publié le

Zao Wou-Ki Peint en 1984 et signé en chinois Estimation: 280 000 à 350 000 euros

Zao Wou-Ki
Peint en 1984 et signé en chinois
Estimation: 280 000 à 350 000 euros

Une visite au centre Pompidou pour découvrir ou revoir les grands noms de l’art contemporain vous tente mais la file d’attente vous fait fuir. Peu importe, je vous recommande un endroit plus calme, moins fréquenté et qui présente des œuvres d’artistes modernes et contemporains non seulement de qualité mais également à vendre.
Il vous suffit de vous rendre au 9 avenue Matignon dans les locaux de Christie’s. Avantage supplémentaire par rapport à un musée : l’entrée est gratuite.
La maison de ventes y expose l’ensemble des œuvres d’art moderne et contemporain qui seront mises aux enchères les 7 et 8 décembre. Elles sont au nombre de 289 et couvrent une bonne partie des courants artistiques de la deuxième moitié du XXe siècle et de notre début de XXIe siècle.
Il y a de quoi frémir de plaisir. On y trouve bien des grands noms : Antoni Tapies, Serge Poliakoff, Pierre Soulages, Jean Dubuffet, Georg Baselitz, Yves Klein, Damien Hirst, Victor Vasarely, Enrico Castellani, Jean Michel Othoniel, Asger Jorn, Josef Albers, Lee Ufan , Zao Wou-Ki … Prés de 130 artiste envahissent les cimaises de Christie’s.

Pour les amateurs, le choix va être difficile. Sans aucune considération pour vos capacités financières, j’ai sélectionné six œuvres pas une de plus et je vous laisse le plaisir de découvrir les autres.

Mon coup de cœur absolu va à une œuvre de Zao Wou-Ki (1920-2013). Cette composition ovale, rare chez l’artiste, est d’une pureté absolue. Image d’un paysage rêvé, on a l’impression de contempler ces pierres dures magnifiquement polies qui ornaient les cabinets de lettrés, leur apportant sérénité et recueillement.

Jean Dubuffet "Trime burine", 1961 Estimation: 2 à 3 millions d'euros

Jean Dubuffet
« Trime burine », 1961
Estimation: 2 à 3 millions d’euros

On change totalement d’ambiance avec « Trime burine » peint en 1961 par Jean Dubuffet (1901-1985). Cette œuvre de belle dimension (97 x130 cm) appartient à la collection personnelle de Marina Picasso. Elle illustre merveilleusement cette période où l’artiste découvre après de longues années à la campagne la vie trépidante de Paris. Son tableau illustre cette agitation urbaine. Seize personnages s’agitent en tous sens dans un espace vide qui ressemble au macadam. Aucun ne semble faire attention à l’autre. Chacun vit sa vie, trace sa route. On se croirait boulevard Haussmann aux heures de pointe !

Zhang Xiaogang Sans titre, 1999 Esimation: 100 000 à 150 000 euros

Zhang Xiaogang
Sans titre, 1999
Esimation: 100 000 à 150 000 euros

En contemplant les portraits de Zhang Xiaogang (né en 1958), on retrouve le calme. On dirait de vieilles photos de famille présentant de lointains parents devenus des inconnus. Il s’en dégage une certaine nostalgie, une douce tristesse. Les visages sérieux sont comme figés devant nous et les personnages nous regardent, énigmatiques et secrets.

Georges Mathieu "Jour immense", 1986 Estimation: 50 000 à 70 000 euros

Georges Mathieu
« Jour immense », 1986
Estimation: 50 000 à 70 000 euros

On se souvient de la magnifique exposition de la galerie Applicat Prazan consacrée à Georges Mathieu (1921-2012). Les toiles puissantes, imposantes éclataient de couleurs. C’est le cas de « Jour immense », une œuvre peinte en 1986. On y retrouve son style mêlé d’une touche d’inspiration Street Art.
Qui n’apprécie pas la forte présence des toiles noires de Pierre Soulages (né en 1919)? Personnellement à ses toiles monochromes, je préfère celles légèrement teintées de couleurs. Le bleu, le rouge, le jaune ou le vert y éclatent et illuminent le tableau un peu comme un rayon de soleil transperçant fugacement un voile épais de nuages.

Pierre Soulages Peinture, 8 avril 1989 Estimation: 220 000 à 280 000 euros

Pierre Soulages
Peinture, 8 avril 1989
Estimation: 220 000 à 280 000 euros

Enfin je craque pour Marylin Monroe qui fait l’objet d’une belle exposition à Aix-en-Provence à l’Hôtel de Caumont. On la retrouve chez Christie’s dans une œuvre de Jonathan Bermudes (né en 1968), ex-chanteur du duo « David et Jonathan » rendu célèbre par sa chanson « Est-ce que tu viens pour les vacances ? ». Sur un fond bleu floutant son visage, la photographie de la star en peignoir, agenouillée est recouverte d’un rouge flamboyant et d’un jaune vif. Marylin est radieuse.

Jonathan Bermudes "Marylin Double on", 2016 Estimation: 12 000 à 18 000 euros

Jonathan Bermudes
« Marylin Double on », 2016
Estimation: 12 000 à 18 000 euros

Christie’s Paris, vente d’art contemporain, 7 et 8 décembre, Exposition du 3 au 7 décembre.
copyright: Christie’s Images limited 2016

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Franz Metzner (1870-2919) au Palais Veletrzni à Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praha #prague #praguejetaime #czechart #czechartist #czechartist

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page