Un appui-tête bien coiffé!

marche-de-l-art, publié le

Appui-tête Luba-Shankadi Attribué au Maître de la coiffure en cascade République démocratique du Congo Estimation: 500 000 à 800 000 euros.

Appui-tête Luba-Shankadi
Attribué au Maître de la coiffure en cascade
République démocratique du Congo
Estimation: 500 000 à 800 000 euros.

Les 15 et 16 décembre prochains, les maisons de ventes Millon et Christie’s disperseront à Drouot la superbe collection de Madeleine Meunier.
Mariée à deux personnalités majeures des Arts premiers, Aristide Courtois administrateur des colonies puis Charles Ratton, expert, collectionneur et marchand, les objets de Madame Meunier sont de véritables trésors.
On y trouve de nombreuses statuettes Baoulé mais également des objets de tous les jours. Parmi eux, l’appui-tête. Il avait à la fois un caractère spirituel et fonctionnel puisqu’il était souvent utilisé par un chef et les membres de sa famille pour préserver l’ordonnance de leur coiffure.
L’un d’eux est exceptionnel. C’est un appui-tête Luba-Shankadi de République démocratique du Congo. Il est attribué à un artiste connu, fait rare dans l’art africain : le Maître de la coiffure en cascade. Deux personnages assis se font face, la jambe gauche déployée, le pied posé sur le genou du personnage opposé et la jambe droite repliée vers l’arrière. Ils se tiennent par les bras. Le visage est d’une grande finesse : petite bouche, nez pointu, yeux en amande. Leur coiffure à doubles chignons agencés en cascade est d’une grande sophistication et leur donne un port de tête royal. Le front est dégagé, certainement rasé, la masse des cheveux retombant en arrière. Chez les Luba-Shankadi, cette coiffure était réservée aux femmes de position sociale élevée et était un important attribut de beauté.
Pour les Luba, la coiffure était signe de civilisation mais aussi une marque d’identité. Les deux figures soutenant le coussin sont donc sculptées avec la même coiffure que celle portée par la propriétaire et utilisatrice de l’appui-tête.
Des exemplaires similaires à celui mis en vente sont détenus par de grands musées notamment le British Museum.
Cet appui-tête est d’un équilibre parfait, d’une grande noblesse de style, d’un classicisme parfaitement abouti. Ce support de rêve est exceptionnel, justifiant une estimation comprise entre 500 000 et 800 000 euros.

Collection Madeleine Meunier, vente Christie’s-Millon, Hôtel Drouot, 15 décembre, exposition chez Christie’s jusqu’au 13 décembre, le 14 et le 15 décembre à Drouot.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Franz Metzner (1870-2919) au Palais Veletrzni à Prague #iloveyoupraha #iloveprague #ilovepraha #pragueiloveyou #prahailoveyou #praha #prague #praguejetaime #czechart #czechartist #czechartist

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page