Dom Robert et la nature heureuse en tapisserie

marche-de-l-art, publié le

Tapisserie d'Aubusson de Dom Robert (1907-1997) Réalisée en 1977 Adjugée 49 000 euros Hôtel des ventes du Tarn, Albi

Tapisserie d’Aubusson de Dom Robert (1907-1997)
Réalisée en 1977
Adjugée 49 000 euros
Hôtel des ventes du Tarn, Albi

En 1941, Jean Lurçat fait une halte à l’abbaye bénédictine d’En Calcat dans le Tarn. Il y fait la connaissance d’un moine dessinateur Dom Robert et y découvre ses aquarelles et enluminures colorées, joyeuses, peuplées de fleurs, de feuillages et d’animaux. Elles serviront de cartons pour des projets de tapisseries et Dom Robert aura alors trouvé sa vocation artistique : dessiner sans relâche, exalter les merveilles d’une nature chamarrée que l’on retrouvera dans des tapisseries aux coloris éclatants.
De son vrai nom Guy de Chaunac-Lanzac, Dom Robert est né dans le Poitou en 1907. Cette région de frondaisons et de grands espaces giboyeux marque son enfance. Etudiant aux Arts Décoratifs de Paris, il travaille un temps, après son service militaire chez les spahis, pour les tissus Ducharne. Ordonné prêtre en 1937, il dessine et peint de plus en plus souvent. En fonction de ses pérégrinations, tout l’inspire : les poneys de Dartmoor et les moutons sauvages en Angleterre, les animaux de la ferme, les fleurs éclatantes au printemps, les rousseurs des feuilles d’automne…
Ses tapisseries aux décors bucoliques exaltent une nature vierge où la main de l’homme n’est pas encore intervenue, une sorte de jardin d’Eden. Comme il le déclarait : « Il n’y a qu’une chose qui ne trompe pas, c’est la nature ». L’archevêque d’Albi lui écrivait : « Quel dommage de n’avoir ni assez de temps ni assez d’occasions de me promener sans but dans ce monde de couleurs que vous nous offrez pour écouter le chant des fleurs, des paons et des poissons…. Parce que c’est déjà un peu l’Autre Monde en notre présent ». En somme, une image du Paradis qui nous attend !
C’est certainement cette douce perspective qui a conduit les enchérisseurs à pousser jusqu’à 49 000 euros, une tapisserie de Dom Robert estimée 20 000 euros, vendue le 18 février à Albi par l’hôtel des ventes du Tran sous le marteau de maître Amigues du groupement Interenchères. La tapisserie vendue a été tissée en 1977 par la manufacture d’Aubusson sur commande. Les propriétaires souhaitaient que l’artiste reprenne l’une de ses oeuvres « Une de mai » et qu’il représente leur chien à la place du chat. Au milieu de fleurs des champs butinées par des papillons, on voit donc un toutou à la longue fourrure qui se demande certainement s’il ne va pas courser deux gros coqs prétentieux au ramage éblouissant.
Que la nature est belle avec Dom Robert !

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Mairie du Touquet construite dans les années 30 dans un style anglo-normand censé rappeler les bâtiments d'Oxford et de Cambridge #pasdecalaistourisme #pasdecalais #seasidearchitecture #architectureannées30 #architecturebalneaire #mairies #letouquet #letouquetparisplage

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page