La mise en lumière de Paavo Tynell

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Paavo Tynell Lampe de table en laiton perforé Edition Taito Oy Estimation: 15 000 à 25 000 euros

Paavo Tynell
Lampe de table en laiton perforé
Edition Taito Oy
Estimation: 15 000 à 25 000 euros

Neuvième enfant d’une fratrie de onze, le finlandais Paavo Tynell (1890-1973) se destinait à la profession de forgeron. En suivant des cours du soir dans une école d’art où il enseignera le travail du métal il trouve sa vocation. Après un premier emploi chez un fabricant de bijoux, il sera designer. Il fonde alors avec trois associés Taito Oy (Savoir-faire Sa en finnois) et se lance dans la création et la production de luminaires.
Pourquoi vous parler de ce designer que l’on surnomme « l’homme qui illumina la Finlande » ? Tout simplement parce qu’il occupe une bonne trentaine de pages du catalogue de la vente de design scandinave organisée le 25 avril prochain par Artcurial.

Paavo Tynell Grande suspension Laiton ajouré, diffuseur en verre, décor floral en laiton commande spéciale pour la maison de la Finlande à New York Estimation: 50 000 à 70 000 euros

Paavo Tynell
Grande suspension, vers 1940
Laiton ajouré, diffuseur en verre, décor floral en laiton
Commande spéciale pour la maison de la Finlande à New York
Estimation: 50 000 à 70 000 euros

On y découvre les créations de Paavo Tynell qui, après-guerre fut le premier producteur industriel de luminaires en Europe. Privilégiant le laiton, moins cher que l’argent ou l’étain, il imagine des lampes de bureau, des lustres, des lampadaires et des appliques à la fois modernes et classiques. A l’époque il collabore avec des architectes connus comme Alvar Aalto ou Eero Saarinen. A la différence de ces deux grands noms, il est peu connu du public français. Il a pourtant fait l’objet en 2010 d’une belle exposition à la galerie Eric Philippe que Valérie Duponchelle du Figaro qualifiait de « réunion extraordinaire de pièces délicates comme des fleurs ».

Paavo Tynell Suspension, vers 1940 Décor floral en laiton,, réflecteur en verre opalin Estimation: 6 000 à 8 000 euros

Paavo Tynell
Suspension, vers 1940
Décor floral en laiton, réflecteur en verre opalin
Estimation: 6 000 à 8 000 euros

Artcurial met à nouveau en lumière cet artiste discret et propose aux enchères 21 pièces dont les estimations varient entre 1 000 et 70 000 euros. A l’estimation la plus basse on pourra acheter un petit cache-pot, il faut bien l’avouer sans grande originalité, mais ses plus belles suspensions s’échangeront entre 8 000 et 70 000 euros. En novembre dernier, Artcurial adjugeait son modèle Snowflake, un bijou de légèreté et d’élégance, pour 77 400 euros soit plus du double de son estimation.

Paavo Tynell Lampe de table, vers 1950 Laiton, Fût gainé de rotin Estimation: 8 000 à 10 000 euros

Paavo Tynell
Lampe de table, vers 1950
Laiton, Fût gainé de rotin
Estimation: 8 000 à 10 000 euros

Les amateurs sont de plus en plus friands de ses créations poétiques à la lumière douce et chaleureuse. Le halo lumineux nous nimbe de sérénité et nous installe dans un confort douillet et rassurant. Le laiton doré fait penser à un pâle soleil naissant cherchant à éloigner au plus vite l’obscurité. Ce soleil si rare et si fugace des hivers scandinaves que Paavo Tynell a tenté de recréer dans l’intimité des foyers !

Paavo Tynell Grande suspension-1951 Ensembe en laiton Edition Taito Oy Estimation: 10 000 à 15 000 euros

Paavo Tynell
Grande suspension-1951
Ensembe en laiton
Edition Taito Oy
Estimation: 10 000 à 15 000 euros

Artcurial : vente de Design Scandinave, 25 avril à 18 h, exposition du 21 au 24 avril au 7 Rond-Point des Champs-Elysées.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Punchy mon merveilleux petit cairn terrier #dogs #dogslovers #chiens #monchien #mydog #ilovemydog #cairnterrier #cairnterrierlove

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page