L’hiver pétersbourgeois selon Valloton

marche-de-l-art, publié le , mis à jour à

Félix Valloton (1865-1925) La Néva, brume légère, 1913 Estimation: 1 à1,5 million francs suisses

Félix Valloton (1865-1925)
La Néva, brume légère, 1913
Estimation: 1 à1,5 million francs suisses

Les paysages du peintre franco-suisse Félix Valloton sont toujours d’une extraordinaire poésie. Le temps y est suspendu, la lumière rasante, les ciels rougeoyant au soleil levant ou couchant. On pourrait prendre un siège, s’installer confortablement devant l’un de ses merveilleux tableaux et se laisser aller à une douce rêverie teintée de mélancolie.
C’est dans cet état d’esprit que l’on se trouve en contemplant « La Néva, brume légère » une oeuvre datée de 1913 qui sera mise en vente par Sotheby’s à Zurich, le 27 juin prochain. L’artiste a peint ce tableau à la suite de son voyage en Russie. Révélée lors d’une exposition à la galerie Berheim-Jeune de Lausanne, elle a rejoint en 1965 une collection privée et vient seulement de réapparaître sur le marché.

L’artiste se place sur les quais de la Néva et tourne le dos au Palais d’Hiver. Il contemple la forteresse Pierre et Paul et l’immense flèche de sa cathédrale qui flotte dans une brume mauve. Sur le quai enneigé, on aperçoit près d’un lampadaire la silhouette sombre d’un passant. Le froid est palpable. L’atmosphère presque crépusculaire de l’hiver pétersbourgeois est merveilleusement rendue grâce aux surfaces planes et à l’absence de perspective. Cette impression, on la ressent toujours dans un environnement neigeux, les flocons brouillant l’horizon et vous donnant l’impression d’évoluer dans la ouate. La neige, le brouillard aux reflets bleutés ou violets ajoutent à ce sentiment d’irréalité, d’éternité. Cette œuvre est magnifique.

Sotheby’s Zurich, vente d’art suisse, 27 juin 2017.

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Chaise, vers 1905, par Yrjö Oskari Blomstedt #finnishart #finnishartist #finnishfurniture #1900 #artnouveaustyle #artnouveau #jugendstil #museedorsay #orsaymuseum

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page