Les Bugatti de la collection Lesieutre, de l’animal à l’homme

marche-de-l-art, publié le

Rembrandt Bugatti Petit éléphant  au repos, modèle créé vers 1912 Estimation: 80 000 à 120 000 euros

Rembrandt Bugatti
Petit éléphant au repos, modèle créé vers 1912
Estimation: 80 000 à 120 000 euros

Tout amateur des années 30, d’Art Nouveau et d’Art Déco connait Alain Lesieutre. Marin, acteur, modèle de romans photos et même représentant en aspirateurs, cet autodidacte se prit, avec son épouse Ginette, d’une passion pour les arts du premier quart du XXe siècle. Il devint donc marchand et pas le moindre d’entre eux. On se souvient de la vente d’une partie de ses collections à la fin des années 80 et au début des années 90, un ensemble éblouissant de meubles signés des plus grands noms. Aujourd’hui Ginette Lesieutre met en vente, avec l’aide de Sotheby’s et de Piasa les derniers trésors de leur importante collection.

Rembrandt Bugatti Petit chat à l'écuelle,modèle créé vers 1905 Estimation: 30 000 à 50 000 euros

Rembrandt Bugatti
Petit chat à l’écuelle, modèle créé vers 1905
Estimation: 30 000 à 50 000 euros

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne s’agit pas de simples rogatons longtemps gardés faute de pouvoir les vendre dans une vacation de prestige. Plusieurs œuvres de Foujita à la palette délicate sont offertes à la convoitise des collectioneurs. Des toiles d’Oscar Dominguez, Maurice Denis, Mathurin Méheut , Emile Bernard, Man Ray, Paul Sérusier sont également mises en vente.

Rembrandt Bugatti Bouledogue français, modèle créé vers 1905 Estimation: 25 000 à 35 000 euros

Rembrandt Bugatti
Bouledogue français, modèle créé vers 1905
Estimation: 25 000 à 35 000 euros

Mais c’est la sculpture qui laisse pantois par l’importance et la qualité de l’ensemble des bronzes des XIXe et XXe siècles accumulés par les Lesieutre. Plusieurs sculptures de Jules Dalou, l’un des artistes préférés de la IIIe République sont ainsi proposées.
Deux bêtes affrontées, en bronze doré polychrome, pièces uniques réalisées par Gustave Miklos, devraient certainement réaliser l’enchère la plus élevée. Estimée 250 000 à 350 000 euros, cette paire de félins à la stylisation géométrique appartenaient à un collectionneur mythique, le couturier Jacques Doucet.

Rembrandt Bugatti Athlète debout, modèle créé vers 1906 Estimation: 150 000 à 200 000 euros

Rembrandt Bugatti
Athlète debout, modèle créé vers 1906
Estimation: 150 000 à 200 000 euros

Mais ce sont les douze bronzes de Rembrandt Bugatti qui atteste du goût et de l’œil exceptionnel des Lesieutre. L’ensemble est d’une grande originalité car les collectionneurs ont su réunir des œuvres représentatives de la diversité des créations de Bugatti. Bien souvent, les acheteurs se limitent aux félins racés de l’artiste. Il est vrai qu’avec Bugatti, panthères et léopards acquièrent une autre dimension. Ils deviennent des objets d’éternité, des réincarnations des animaux observés patiemment pendant des heures dans la ménagerie du Jardin des Plantes. Un léopard marchant est ainsi proposé sur la base d’une estimation de 200 000 à 300 000 euros.

Rembrandt Bugatti Une oie, modèle créé vers 1911-1912 Estimation: 15 000 à 20 000 euros

Rembrandt Bugatti
Une oie, modèle créé vers 1911-1912
Estimation: 15 000 à 20 000 euros

Mais Bugatti, ce sont également des animaux plus familiers, plus proches de notre vie quotidienne. Bugatti les sculpte alors avec une certaine tendresse comme s’ils nous incitaient à les caresser. C’est le cas de ce petit chat lapant son lait, concentré sur son écuelle. Les yeux ronds et interrogateurs d’un bouledogue français, ayant appartenu également à la collection Alain Delon, nous regardent et nous incitent à l’emmener se promener.

Rembrandt Bugatti Jeune garçon nu, modèle créé vers 1906 Estimation: 40 000 à 60 000 euros

Rembrandt Bugatti
Jeune garçon nu, modèle créé vers 1906
Estimation: 40 000 à 60 000 euros

Cette tendresse, on la décèle également dans les animaux de la ferme comme cette oie dodue au beau plumage. Malgré sa mine hostile, on hésiterait à lui tordre le cou et à la rôtir.
Bien entendu, comme tout bon sculpteur animalier qui se respecte, Bugatti a longtemps étudié les éléphants. La vente Lesieutre nous offre ainsi un jeune éléphant au repos. Bugatti réussit à restituer le paradoxe de cet animal fascinant. Pachyderme puissant, l’éléphant semble presque fragile comme si la recherche constante d’eau et de nourriture l’épuisait.

Rembrandt Bugatti Bisons d'Amérique, modèle créé vers 1906 Estimation: 150 000 à 200 000 euros

Rembrandt Bugatti
Bisons d’Amérique, modèle créé vers 1906
Estimation: 150 000 à 200 000 euros

Cette impression de fragilité on la ressent également devant un rhinocéros de Java à l’aspect pensif ou devant une paire de bisons d’Amérique occupés à brouter. Bugatti aurait-il pressenti la menace de disparition de ces animaux chassés par le plus grand prédateur de la terre, l’homme ?

Rembrandt Bugatti Rhinocéros de Java, modèle créé vers 1907-1908 Estimation: 70 000 à 100 000 euros

Rembrandt Bugatti
Rhinocéros de Java, modèle créé vers 1907-1908
Estimation: 70 000 à 100 000 euros

Mais Bugatti n’est pas seulement un sculpteur animalier. La preuve en est donnée par deux des bronzes offerts aux enchères. L’un représente un jeune garçon nu, mince et trop vite grandi, déhanché, se tenant les mains derrière le dos. Encore enfant, presque adolescent, il attend. L’expression de son visage juvénile est confiante. L’avenir est devant lui. Quel contraste avec l’athlète debout! Le port de tête est fier, le visage impénétrable. Le corps musculeux lui donne cette assurance tranquille qui caractérise les grands sportifs, sûrs qu’ils sont de maîtriser la « belle mécanique » créée par des heures et des heures d’entraînements intensifs.

Collection Ginette et Alain Lesieutre, vente Sotheby’s-Piasa, jeudi 29 juin

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentez cet article

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori. En publiant vous acceptez la charte des commentaires

Aucun commentaire

A propos du blog

Robin Massonnaud

Robin Massonnaud, alias Robin des Arts surveille le marché et traque les prix dans les salles de ventes, les salons, les brocantes, pour le plus grand bonheur des chineurs ?

Voir mon profil

Instagram
  • Oeuvre de Siméon Solomon #preraphaelites #preraphaelist #preraphaelism #preraphaelitebrotherhood #simeonsolomon #englishart #englishartist #englishartists #englishpainter

Follow Me!

Abonnez-vous à notre newsletter

Commentaires récents

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]

Archives

Retour vers le haut de page