Résultats tagués Internet

Miniature de l'image pour bangue diamand_2.jpg

On connait le principe des ventes privées sur Internet. ils sont de plus en plus nombreux les "consoternautes" à acheter fringues, chaussures, sacs à mains, robots ménagers, tables de nuit et draps de bain dans ces braderies en ligne. Rien n’arrête désormais ces sites dits de vente privées qui n’ont de cesse de monter en gamme. Après les voitures et les appartelments, voilà les diamants. Brandalley.fr et la marque de joaillerie Diamance se sont associés pour vendre jusqu’au 25 octobre quelque petits bijoux couverts de pierres précieuses (à déconseiller aux blin-blingophobes) avec une réduction allant jusqu’à 50 %. Prenez cette bague "Valse de nuit" en platine sertie de diamnats 4,42 carats : pourquoi la payer 72 600 euros en bijouterie quand Brandalley vous la propose à 42 290 ?! 

Certes, la confiance dans le cyber-acheteur a ses limites et il vous faudra, après quelques clics, vous expliquer par téléphone sur le mode de paiement que vous comptez utiliser (plusieurs sont proposés). On est ici loin de l’ambiance feutrée des salons de vente de la place Vendome et la courtoisie commerciale est un brin égratignée : Brandalleyr prend les commandes de tous les acheteurs mais seuls les premiers à avoir versé l’intégralité du prix seront servis.C’est ça le luxe à moitié prix ?!

Votre acquisition vous sera livrée en 2 ou 3 jours par UPS. Pas question de confier un objet de 40 000 euros à Colissimo ni à Chronopost… on en saurait le reprocher à Brandalley ! Il vous restera 8 jours pour retourner votre bague et être remboursé, si tout compte bien fait, elle ne brille pas assez à votre goût. Un droit légal qui pourrait inspirer les petites malines. Lesquelles pourraient se glisser dans la peau d’une Binoche ou d’une Beart empruntant leur bijoux le temps d’une soirée. Pourquoi pas ? Mais atention toute perte ou détérioration se paiera comptant.

Le troc, un truc simple et écolo !

Qui a dit que le troc était révolu ? Echanger revient au goût du jour ! Les temps actuels font du troc un mode de paiement ancestral, certes, mais sur tout adapté à tous types de biens.

Du simple DVD, au deux roues, en passant par les vêtements, on peut échanger tout et n’importe quoi sur Internet (à condition de respecter un certain sens moral : pas de tabac, etc.)

digitroc.jpg

Essayer, c’est l’adopter ! Ca allège les armoires et c’est 100 % écolo. Parmi les quelques sites qui proposent ce type de service, on trouve Digitroc (basé sur un système de points), Troceo (service payant à 2 € par mois) ou Troc-services (essentiellement porté sur l’échange de services). Et comme le disait si bien Antoine Lavoisier : "Rien ne se perd, rien ne se crée…"

Bon plan suggéré par : Servane R. (Paris – 75)

Sur le même thème : Vive le second marché des billets de train

Pourquoi payer vos logiciels ?

Internet, c’est un grand marché sur lequel vous pouvez faire le plein de logiciels… gratuits. Prenons l’exemple de la bureautique. Certains utilisateurs, se contentant de taper un courrier de temps à autre, peuvent faire l’économie du très coûteux Microsoft Office. Ils téléchargeront sans débourser un centime OpenOffice qui les satisfera pleinement. Bien d’autres softs gratuits sont disponibles, pour le traitement des images ou pour protéger votre ordi contre spyware et autres virus. Traquez-les ! Vous en dénicherez pas mal, en parcourant les logithèques de 01net.com et de clubic.com

A PROPOS DU BLOG

Consommez malin. Dépensez moins pour vivre mieux. Astuces, bonnes adresses, filières confidentielles… tous les bons plans pour consommer plus intelligemment. Un blog sur lequel acheter utile au meilleur prix est le mot d’ordre. Voyages, sorties, high-tech, alimentation… où se déniche les vraies bonnes affaires ? Quelles sont les promo à ne pas rater ? Comment faire la chasse au gaspillage et aux dépenses inutiles ? Quels sont les pièges du marketing à éviter?

LES AUTEURS

Catégories

Derniers commentaires

Archives

S'abonner au flux de ce blog

[De quoi s'agit-il?]